Default profile photo

24 Novembre 2017 | 6, Kislev 5778 | Mise à jour le 24/11/2017 à 14h02

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Monde juif

Le rabbin Marvin Hier priera pour Donald Trump

(Crédit : DR)

C’est la première fois depuis Reagan qu’un rabbin est invité à participer à la cérémonie d’investiture d’un président américain. Le 20 janvier, Marvin Hier, fondateur du centre Simon Wiesenthal, sera l’un des six représentants religieux à officier lors de l’intronisation de Donald Trump à la Maison Blanche. Le rabbin sera chargé de plusieurs lectures, récitera une prière ainsi que des bénédictions pour Donald Trump et son vice-président Mike Pence.

« J’ai tout de suite accepté. C’est une question de menschlichkeit (ndlr: en Yiddish, tout ce qui fait de quelqu’un un Mensch, une personne de valeur) ». Marvin Hier et sa femme sont d’ailleurs des proches des parents de Jared Kushner, gendre de Donald Trump. La participation du rabbin à cette cérémonie a toutefois été accueillie froidement par une partie de la communauté juive américaine. Depuis plusieurs semaines, des voix s’élèvent dans la presse juive et nationale, l’appelant à revenir sur sa décision. « Hier estime qu’il est acceptable de collaborer avec un homme dont l’élection a été célébrée dans la rue par le Klux Klux Klan », soulignait récemment une pétition qui a recueilli quelque 3000 signatures. « Ils ne vont pas me faire changer d’avis a rétorqué Hier. Il est dans l’intérêt de tous les Américains d’être là pour prier et espérer que Donald Trump sera un grand président ». 

Né en 1939 à New York, de parents juifs orthodoxes polonais, Marvin Hier n’a pas eu une carrière banale: outre ses activités à la tête du centre Simon Wiesenthal (l’ONG qu’il a créée à Los Angeles en 1977 et qui vise à lutter contre l’antisémitisme et le terrorisme), il a aussi acquis le surnom de “rabbin d’Hollywood”: Will Smith n’hésiterait pas à l’appeler pour lui demander conseil et Jane Fonda a été son invitée, avec ses enfants, à sa table de chabbat. Ce membre de l’Académie des Oscars a également reçu deux fois la célèbre statuette dorée, dans les années 80 et 90 pour son travail de co-production sur deux documentaires consacrés à la Shoah et l’après-guerre. 

Powered by Edreams Factory