Default profile photo

24 Novembre 2017 | 6, Kislev 5778 | Mise à jour le 24/11/2017 à 14h02

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Régions

Paul Fitoussi : «Yavné-Marseille devient la première école juive numérique de France»

(Crédit : DR)

Retour gagnant à Marseille pour Paul Fitoussi, nommé depuis la rentrée scolaire directeur de l’école Yavné. Un établissement pour lequel il entend mener plusieurs projets d’envergure afin de lui permettre de redevenir la grande école juive qu’elle a toujours été.

Actualité Juive Vous êtes depuis cette année directeur d'une école que vous connaissez déjà bien...

Paul Fitoussi : J'ai en effet passé dix-huit ans à l’école Yavné, dont huit ans en tant que directeur-adjoint. Entre-temps, j'ai été pendant cinq ans directeur dans l'école parisienne Lucien de Hirsch. Revenir à Yavné signifie relever le défi de redynamiser ses infrastructures et l’inscrire dans un nouveau projet ainsi que dans le temps.

 

A.J.: Comment définir l’école Yavné ?

P.F. : Celle-ci s’articule autour d’un triptyque : l'attachement à la République et aux valeurs citoyennes, la transmission d'un judaïsme authentique et l'attachement à Israël. Yavné-Marseille est aussi l’une des plus belles écoles juives de France. Je peux en effet le dire après en avoir visité un grand nombre. Nous possédons en effet des infrastructures exceptionnelles. Plus de 11.000 mètres-carrés de superficie, une immense cour, de beaux bâtiments ainsi qu’un amphithéâtre de plus de cent trente places.


A.J.: Cette école a toutefois connu certaines difficultés ces dernières années. Comment entendez-vous 

la redynamiser ?

P.F. : En la modernisant à travers la mise en place, depuis la rentrée, du «Projet Yavné ». Celui-ci s’articule autour de trois axes. Le premier concerne la sécurisation de nos infrastructures puisqu’il a fallu réaliser des aménagements nécessaires. Dans ce domaine, nous en sommes aujourd’hui à 70 % de nos objectifs et espérons atteindre les 100 % d'ici la fin de l'année. Le second concerne le développement des infrastructures permettant l’épanouissement de nos élèves. Nous avons ainsi installé une aire de jeux dans la cour de la maternelle. Nous allons aussi très prochainement créer un terrain multisports dans l’enceinte même de notre établissement.

Nous avons développé une cafeteria, retravaillé nos menus de cantine et servons désormais chaque jour des légumes frais et réalisons ici-même les gâteaux que nous servons en dessert. Le moment du repas doit être un moment de détente au cours duquel nous essayons d'initier les enfants à un plaisir gustatif. Nous avons aussi mis en place un foyer pour les terminales. Enfin, le projet phare de notre école aujourd’hui est le passage au numérique. Notre nouvelle salle informatique est déjà en fonctionnement et d’ici les prochains jours, une quinzaine de classes de l'école seront dotées d'Apple TV et de vidéoprojecteurs. Nous installons un réseau wifi professionnel qui permettra aux enseignants comme aux élèves d’utiliser l'outil informatique à des fins pédagogiques. Dans notre amphithéâtre, qui sera lui aussi connecté, les élèves pourront suivre les conférences d'universitaires et de rabbins à distance. Yavné devient ainsi la première école juive numérique de France. Sachant qu’elle a toujours été une école pionnière (c’est elle qui avait initié les voyages en Israël et notamment celui du bac bleu-blanc), elle renoue désormais avec cet avant-gardisme. Un avant-gardisme qui passe aussi et inéluctablement par tout un travail autour de l’enseignement du Kodech et de l’hébreu en tant que langue vivante.

Powered by Edreams Factory