Default profile photo

25 Juin 2017 | 1er, Tammuz 5777 | Mise à jour le 23/06/2017 à 12h34

1er juillet 2017 - Chabbat 'Houkat : 21h39 - 23h03

Rubrique Sport

Comment les écoles juives préparent les vacances au ski de vos enfants

(DR)

Largement inspiré des habitudes ancrées dans les écoles laïques, un grand nombre d’écoles juives envoient désormais elles aussi leurs élèves découvrir et profiter des joies de la glisse. Un périple qui demande bien sûr une grande organisation, mais qui constitue un moment fort de la vie scolaire.

C’est parti pour les joies de la glisse. La saison des sports d’hiver bat son plein et c’est entre les semaines de vacances de décembre et de février (plus rarement après le mois de mars) que les écoles organisent leurs traditionnelles classes de neige. Du côté des écoles juives aussi, le départ des élèves au ski est désormais devenu un rituel, même si à l’origine, la culture communautaire semblait peu habituée aux plaisirs de l’altitude et des températures négatives.

   Ainsi, à l’école de l’Alliance des Pavillons-sous-Bois, la classe de neige est « un rituel ancré dans la vie scolaire de l’établissement depuis plus de vingt ans », explique son directeur-adjoint, le rabbin Moshé Mechaly. « Le voyage concerne les classes de sixième et se déroule au mois de janvier. Il est devenu une institution, un moment fort dans le parcours scolaire et dont le but principal est de créer une cohésion de groupe, de souder cette promotion. Beaucoup de nos élèves font en effet leur entrée dans notre école en classe de sixième. Nous avons d’ailleurs deux classes de CM2 et trois classes de sixième, ce qui prouve une arrivée importante d’élèves à l’entrée du collège ». 

   À l’école Yavné de Marseille, la classe de neige, là aussi incontournable, concerne les classes de CM1 et de CM2 (soit quatre classes en tout). «Nous demandons à un mouvement de jeunesse communautaire de gérer les activités pédagogiques et informelles de ce séjour au ski. Ce sera cette année le DEJJ qui s’en chargera. L’idée du séjour étant à la fois de découvrir pour certains la montagne et d’apprendre à skier », explique le directeur de l’établissement Paul Fitoussi. 


Désormais devenu un rituel


Quant à l’école des Benjamins de Pantins, ce n’est plus une classe de neige qui est organisée mais une école de neige étant donné que le voyage concerne toutes les classes du primaire et du collège. « On fait partir tous les élèves, du CP jusqu’en troisième et ce depuis quinze ans », confirme son directeur, le rav Nissim Dayan. « Durant cette semaine, les élèves skient matin et après-midi. Ainsi, généralement, les élèves de CM2 passent leur troisième étoile et ceux de sixième leur étoile d’or ». 

Hormis le cas des Benjamins, les autres écoles optent généralement pour une pratique du ski en demi-journée, généralement l’après-midi. L’enseignement est alors confié aux moniteurs de l’ESF (l’école du ski français) ou à d’autres organismes professionnels si le séjour se déroule hors de France. Les enseignants qui accompagnent leurs élèves doivent eux-aussi chausser leurs skis vu qu’ils sont présents sur les pistes. Les matinées, voire aussi les soirées, sont consacrées aux activités ludiques et pédagogiques en relation avec la nature. Certaines sessions de révision du programme scolaire peuvent aussi être au programme. 

D’après notre enquête le prix de ces séjours scolaires tourne autour des cinq cents euros. Une somme importante qui, toutefois, ne doit pas représenter un obstacle pour les familles. « Il n’est pas question qu’un enfant ne parte pas pour des raisons financières et l’école aide toutes les familles qui en font la demande », confirme Moshé Mechaly. « Une partie du prix du séjour permet d’aider les familles qui ne peuvent payer. Nous avons subventionné 12.000 euros de bourse, ce qui correspond aux frais de séjour d’une quarantaine d’enfants sur les cent trente qui partent », indique Nissim Dayan. « Outre les subventions possibles, on propose aussi aux familles d’étaler les paiements », ajoute de son côté Paul Fitoussi. 

Powered by Edreams Factory