Default profile photo

23 Septembre 2017 | 3, Tishri 5778 | Mise à jour le 20/09/2017 à 12h11

Rubrique Communauté

Les femmes Loubavitch à l’honneur

Un vaste programme destiné aux petites filles. (BAROUCH EZAGUI)

Le congrès des Chlou’hot aura lieu ce chabbat 22 Chevat, date de la 29e Hilloula de la regrettée rabbanit ‘Haya Mouchka Schneerson, l’épouse du Rabbi.

De Russie et de Thaïlande, d’Afrique du Sud et du Canada, d’Israël et du Maroc, du Danemark et de Croatie, ce sont plus de mille femmes qui se réuniront pour discuter éducation, harmonie familiale, cacherout, épanouissement personnel, programmes pour étudiants et adolescents, nouvelles technologies, gestion du temps et de l’argent, relations avec les médias, etc. Une très forte délégation est attendue de France, au point que de nombreuses interventions en français sont prévues. 

De fait, il s’agit non pas d’un Congrès mais de quatre ! Outre les femmes, il y aura aussi un programme pour les petites filles, pour les jeunes filles et pour les « invitées ». Tout ceci a nécessité une organisation rigoureuse comme le mouvement Loubavitch en est coutumier : repas de qualité, moyens techniques sophistiqués, une écoute des problèmes rencontrés sur le terrain sans se voiler la face. Les temps forts de ce Congrès sont bien entendu les différents ateliers (en anglais et en hébreu), la « photo de famille », la prière toutes ensemble au Ohel, le cimetière où sont enterrés le Rabbi et la Rabbanit, les séances de questions posées aux Rabbanim et surtout le banquet où on se retrouve soit avec ses invitées, soit en famille (pour nombre de femmes, c’est la seule occasion dans l’année !) soit entre anciennes camarades de classe. 

Des intervenants de qualité prendront la parole : avocates, femmes politiques, femmes d’affaires, présidentes de grandes organisations juives viendront saluer les Chlou’hot et les remercier pour leur travail extraordinaire dans le domaine social, éducatif, religieux en faveur des jeunes, des adultes, des malades, des handicapés, des touristes…. Le banquet se conclura par l’énumération des différents pays où sont installées les Chlou’hot. Spontanément, toutes ces femmes pourtant fatiguées par d’écrasantes responsabilités souvent ingrates, se mettront à danser autour des tables en se promettant de se revoir très bientôt. 

Powered by Edreams Factory