Default profile photo

29 Mai 2017 | 4, Sivan 5777 | Mise à jour le 29/05/2017 à 15h58

Chabbat Nasso : 21h28 - 22h52

Rubrique Communauté

Disparition du chef Alain Taubes, amoureux de la cuisine ashkénaze

Son livre Cuisine yiddish, recettes familiales des ashkénazes (Ed. L’Archipel) avait été élu Meilleur ouvrage sur la cuisine juive par les Gourmands Awards en 2013.

Le cuisinier Alain Taubes qui s’était fait connaître pour ses recettes gourmandes qui nourrissaient à la fois le corps et l’esprit, est décédé le 21 mars dernier. Son livre Cuisine yiddish, recettes familiales des ashkénazes (Ed. L’Archipel) avait été élu Meilleur ouvrage sur la cuisine juive par les Gourmands Awards en 2013. Il propose 180 plats issus des terroirs d’Europe Centrale et d’Europe de l’Est dont les principales spécialités yiddish. Alain Taubes éveillait « la curiosité sur l’histoire, la religion et la culture des juifs ashkénazes » en s’interrogeant sur l’évolution de la cuisine yiddish aujourd’hui et demain.


Un attachement à ses racines

Sur sa page personnelle disponible depuis le blog de l’association Yiddish pour tous, il publiait une recette chaque jeudi : le hareng gras (Shmalts Hering), les boulettes de morue (Gehakte Dorsh). Sa famille a fait part de sa gratitude à ses amis et lecteurs. « Nous tenons à vous remercier du soutien et de l’enthousiasme dont vous avez fait preuve tout au long de l’aventure littéraire et culinaire qu’aura été son livre Cuisine yiddish, recettes familiales des ashkénazes. C’était pour lui la meilleure façon de partager avec vous son attachement profond à ses racines et à leurs traditions ».

Powered by Edreams Factory