Default profile photo

29 Mai 2017 | 4, Sivan 5777 | Mise à jour le 29/05/2017 à 15h58

Chabbat Nasso : 21h28 - 22h52

Rubrique Israël

Laurent Berger en visite en Israël

(Wikipedia)

C'est la première fois depuis près de 20 ans qu'un leader de la CFDT se rend en Israël et dans les territoires palestiniens.

Laurent Berger, numéro un de la CFDT (Confédération française démocratique du travail) effectue cette semaine, du 26 février au 3 mars, un voyage en Israël et dans les territoires palestiniens. L'événement  est suffisamment rare pour être signalé. La dernière visite dans la région d'un leader de la CFDT remonte à 1999. Il s'agissait de Nicole Notat. Deuxième centrale syndicale de France par ses résultats aux élections professionnelles et prud'homales, la CFDT demeure le premier syndicat par son nombre d'adhérents (plus de 860 000). Bien que classée à gauche, la CFDT revendique son indépendance par rapport à tout parti politique et prône avant tout une ligne « réformiste » basée sur la négociation. Elle n'a jamais prêté son concours aux campagnes anti-israéliennes, à la différence de la centrale communiste CGT, très impliquée dans le mouvement de boycott BDS. « En Israël, Laurent Berger doit rencontrer Avi Nissenkoren, le président de la Histadrout, principale centrale syndicale israélienne, ainsi que des responsables du parti travailliste et de la société civile. Côté palestinien, des rencontres sont également prévues avec divers responsables syndicaux et politiques. Ce déplacement est l'occasion d'appréhender la réalité en Israël et en Palestine, d'étudier la possibilité d'une coopération portant sur la défense des travailleurs palestiniens en Israël et dans les colonies tout en renforçant les liens existant avec la Histadrout », a indiqué la CFDT dans un communiqué. Sur un plan personnel, c'est la première fois que Laurent Berger se rend en Israël. Quelles impressions gardera-t-il de son voyage? Dès le lendemain de son arrivée, le leader de la CFDT a posté sur son compte Twitter une photo de la barrière de sécurité destinée à prévenir les attentats, accompagnée de ce commentaire: « En Palestine comme ailleurs les murs sont insupportables. Ils dressent des frontières inacceptables entre les peuples ». Peut-être la suite de son voyage lui permettra de se faire une vision moins caricaturale de la situation.

Powered by Edreams Factory