Default profile photo

24 Novembre 2017 | 6, Kislev 5778 | Mise à jour le 24/11/2017 à 14h02

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Israël

Salon de l’équipement médical

Des exposants et visiteurs au salon MedinIsraël (DR)

Le mariage entre médecine et technologie est un mariage heureux, créatif, prospère, et l’innovation israélienne en matière de santé est en pleine croissance depuis dix ans, jusqu’à être devenue l’une des plus grandes de sa classe.

Aucun autre pays au monde ne peut s’enorgueillir d’une telle concentration de sociétés liées aux sciences de la vie. Seul Israël compte plus de 1 300 sociétés qui font rimer technologie et médecine auxquelles 40 nouvelles viennent s’ajouter chaque année. 500 sociétés israéliennes ont exporté, l’année dernière, pour 8 milliards d’euros de science biologique, un chiffre lui aussi en constante augmentation comme celui des investissements dans les start-up consacrées au marché de la santé évalué à 90 milliards d’euros et qui devrait dépasser 215 milliards d’ici à 2020. OurCrowd, la plate-forme de capital-risque de financement participatif basée à Jérusalem a même annoncé, il y a 3 mois, la création d’un fonds de 48 millions d’euros qui sera investi, exclusivement, dans les technologies numériques de santé, l’un des secteurs qui connaît la croissance la plus véloce en termes de financement, d’acquisitions et d’activités de fusion. La mission du salon MedinIsraël, inauguré par Yaakov Litzman, le ministre de la Santé et Eli Cohen, le ministre de l’Économie et de l’Industrie, est de relever les derniers défis auxquels la communauté médicale est confrontée. 120 nouvelles start-up, 300 exposants, 40 intervenants, plus de 2 000 visiteurs attendus. Egalement au programme, rendez-vous d’affaires, visites d’hôpitaux, tables rondes internationales -MedinAsie/Pacifique, MedinAfrique, MedinAmériqueLatine, MedinEtatsUnis - animées par les plus grandes sommités médicales israéliennes et internationales.


Croissance la plus véloce

Et dire que le monde entier se presse à cet événement est une lapalissade. De Chine, d’Ouganda, de Pologne, du Canada, des Etats-Unis, mais aussi d’Italie, du Mexique ou de Hollande, ils sont tous là, parfois même des ministres, pour découvrir les nouveaux équipements médicaux et apprendre du savoir-faire israélien en matière, entre autres, d’électro-optique, d’imagerie numérique, de Télémédecine, d’équipement chirurgical intelligent, de soins intensifs, d'oncologie, de médecine sportive, d’ophtalmologie, de gestion de la douleur ou même d’esthétique. Il faut dire que les dernières découvertes technologiques médicales israéliennes sont porteuses d’un réel espoir. La sonde gastrique révolutionnaire de Fidmi Medical qui réduit les complications et la gêne liées à l’insertion et à la présence du tube qui de plus se retire sans anesthésie. MarginProbe, un dispositif à l’allure de gros stylo qui décèle les cellules cancéreuses résiduelles après l’ablation d’une tumeur au sein. Une méthode qui remplace la biopsie, dont les résultats peuvent prendre plusieurs semaines, et permet au chirurgien de retirer les tissus atteints décelés alors que la patiente est encore sur la table d’opération, évitant ainsi une éventuelle nouvelle chirurgie. Une application qui devrait s’étendre à d’autres cancers, comme celui de la prostate, des poumons ou du foie. 

* Porte-toi bien en hébreu 

Powered by Edreams Factory