Default profile photo

25 Juin 2017 | 1er, Tammuz 5777 | Mise à jour le 23/06/2017 à 12h34

1er juillet 2017 - Chabbat 'Houkat : 21h39 - 23h03

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Pour Israël, le chef du Hezbollah en Syrie a été assassiné par sa hiérarchie

Le chef d'état-major israélien Gady Eizenkot, le 18 avril (Flash 90)

Le chef d'état-major de Tsahal accuse la milice chiite libanaise d'avoir exécuté un de ses commandants en 2016.

Le général Gadi Eisenkot affirme que la mort de Mustafa Badreddine était le fait de l'organisation terroriste elle-même. Le commandant de la milice chiite libanaise en Syrie venait de quitter une réunion avec ses supérieurs hiérarchiques, quand il avait péri dans l'explosion de sa voiture, près de Damas. "Cela prouve le niveau de cruauté du Hezbollah" a déclaré le chef d'état-major israélien, qui n'a pas précisé dans quelles circonstances il avait obtenu cette information.

Le général Eisenkot a encore indiqué que le Hezbollah, soutenu et financé par l'Iran, demeurait la plus importante menace pour la sécurité d'Israël. Même si l'organisation terroriste est en crise intérieure et économique grave, et que le conflit civil en Syrie a causé de nombreuses pertes dans ses rangs, l'expérience acquise au combat en fait un adversaire toujours aussi dangereux.

Powered by Edreams Factory