Default profile photo

23 Septembre 2017 | 3, Tishri 5778 | Mise à jour le 20/09/2017 à 12h11

Rubrique Régions

Légion d'honneur pour le grand rabbin Fiszon

Le grand rabbin et le président du sénat sont tous deux vétérinaires. (AGENCE KAPTURE-Luxembourg)

Le grand rabbin de la Moselle a été fait chevalier de la légion d'honneur lors d’une cérémonie qui s’est déroulée lundi 27 février à l'hôtel de la préfecture.

C’est en présence notamment de personnalités communautaires, civiles et politiques, parmi lesquelles le grand rabbin de France Haïm Korsia, le président du Consistoire central Joël Mergui et  plusieurs élus que Bruno Fiszon  a été fait chevalier de la légion d'honneur. Remise par le Président du Sénat, Gérard Larcher, cette distinction salue un parcours d'exception tout empreint de grande spiritualité et de dévouement.  Bruno Fiszon est né à Metz en 1962. Il est docteur en médecine vétérinaire, ancien élève de l'Institut Pasteur, docteur d'université en microbiologie. Diplômé du Séminaire israélite de France,  il est devenu rabbin de Thionville en 1991 avant d'être élu grand rabbin de Metz et de la Moselle en 1997.  Il est conseiller du grand rabbin de France et du président du Consistoire central auprès des instances nationales et européennes pour la question de l'abattage rituel.  Parcours atypique que le sien,  qui oscille entre la passion de la science et la volonté de porter très haut les valeurs bibliques, alliant remarquablement  l'homme de science et l'homme de foi.  


"Harmonie entre les valeurs républicaines et les valeurs bibliques"

Invoquant  dans son discours, Maïmonide et le livre des Proverbes, De Gaulle et Napoléon,  les deux mille ans d'histoire du judaïsme en France et l'actualité,  Gérard Larcher devait dire au cours de son allocution  «Nous sommes issus de la même terre et de la même humanité. L'antisémitisme, c'est la haine de la France et de ses valeurs. le judaïsme est une part de l'âme de la France que nous partageons aujourd'hui». « La République fut fondée sur la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen gravée sur des tables ressemblant étrangement à celles des 10 Commandements ; porter  cette légion d'honneur, a déclaré Bruno Fiszon, c'est réaliser l'harmonie entre les valeurs républicaines et les valeurs bibliques, c'est là un message très fort et à travers moi, ce sont les juifs de Moselle qui sont honorés. Le  respect de la loi du pays est un devoir pour le Juif pratiquant. La légion d'honneur mise en place par l'empereur , je la porte avec fierté c'est une reconnaissance pour toute ma famille. Servir D. c'est d'abord servir l'homme. »

Cette distinction, ô combien méritée que Bruno Fiszon vient de se voir remettre, il a tenu à la partager avec sa chère épouse Cathy - femme vaillante qui l'épaule merveilleusement – et ses 5 enfants.  Il a eu une pensée très émue pour son père et associé à cet honneur qui lui échoit sa mère,  Alice Fizon, et son frère Eric.  « Etre fidèle aux enseignements de nos anciens pour les transmettre à nos enfants.  N'est-ce pas la plus belle mission de l'homme ? » Ce fut la conclusion de  Bruno Fiszon, ému et reconnaissant à la République qui l'honore. 

Powered by Edreams Factory