Default profile photo

27 Mai 2017 | 2, Sivan 5777 | Mise à jour le 26/05/2017 à 12h37

Rubrique France/Politique

Mort d'une femme juive défenestrée à son domicile à Paris

La police a interpellé un voisin pour déterminer les circonstances de l’événement survenu dans la nuit de lundi à mardi.

Pourquoi a-t-elle défenestrée à son domicile, dans la nuit du lundi 3 au mardi 4 avril, dans le 11e arrondissement ? Le mystère plane après la découverte du corps d’une femme juive de 66 ans, retrouvée par la police, à 4h30 du matin, au pied de son domicile, situé rue des Vaucouleurs, dans le 11e arrondissement. Selon des informations du quotidien Le Parisien, la victime aurait chuté depuis la fenêtre de son domicile, au 3e et dernier étage d’un immeuble géré par Paris Habitat.

Un homme de 27 ans, connu défavorablement par les services de polices et présenté comme « déliquant multicartes », a été interpellé. Résidant au 2e étage de l’immeuble, il a été transféré, mardi après-midi, à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police pour être examiné par des psychiatres.

Le Service de protection de la communauté a publié mercredi matin un communiqué sur sa page Facebook.

« La nuit dernière à 4 h du matin une femme de confession juive a été défenestrée dans le 11ème arrondissement de Paris. Elle est décédée. Barouch Dayan Aemet » peut-on y lire.
« L'homme qui serait l'auteur des faits a été arrêté. Une enquête est en cours pour connaître les raisons de son acte. Le consistoire accompagne la famille et est en relation avec les autorités policières et judiciaires. Le CRIF et le FSJU s'associent à toutes les démarches pour faire la lumière sur ce si triste événement et soutenir la famille. Nous vous tenons informés ». 

Powered by Edreams Factory