Default profile photo

17 Décembre 2017 | 29, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique France/Politique

Le photographe de Marine Le Pen qui likait des photos nazies

Capture d'écran de la page Facebook d'Alex Vril.

Le site du Nouvel obs a enquêté sur le parcours d'"Alex Vril", très présent sur les réseaux sociaux.

Jeune homme d’une vingtaine d’années, Alex Vril de son pseudo, joue un rôle important dans l’équipe de la candidate et a été admis dans son premier cercle. Il alimente les réseaux sociaux avec des photos sous tous les angles de la présidente du FN. Le photographe travaille à e-politic, une agence de la « Gud connexion » abritant d’anciens membres du Groupe Union Défense, un syndicat étudiant d’extrême droite, qui forment le premier cercle de la candidate à la présidentielle. Alex Vril est actif sur la page Facebook « Natiocratie » dans laquelle les membres discutent de « beauté aryenne » et d’ « homogénéité ethnique ». Il « like » régulièrement des photos et posts nazis et antisémites. Le photographe s’est par ailleurs fait prendre en selfie avec Emmanuel Macron. Une manière de se moquer de l’adversaire et de faire rire ses amis.

Nos confrères de l’hebdomadaire l’Obs l’ont interrogé le soir du premier tour de la présidentielle pour savoir s’il était derrière le compte Facebook « Alex Vril ». « N’importe qui aurait pu prendre une photo de moi et la mettre sur mon profil », a-t-il vaguement répondu tout en ne démentant pas. Il apparaît tout de même sur plusieurs photos du Front national Val-de-Marne dans des meetings et tractages lors des régionales de décembre 2015. Le jeune homme s’appelle en fait Laurent, n’a pas de passé d’élu et apparaît uniquement en tant que remplaçant dans un canton. 

Powered by Edreams Factory