Default profile photo

20 Août 2017 | 28, Av 5777 | Mise à jour le 28/07/2017 à 13h41

26 août 2017 - Chabbat Choftim : 20h28 - 21h35

Rubrique Culture/Télé

Libres, vraiment ?

Qu’écrirait La Boétie, l’auteur du « Discours de la servitude volontaire » (1576), de l’emprise des nouvelles technologies sur nos vies ? Dans leur dernier livre, Jean-Hervé Lorenzi et Mickaël Berrebi s’interrogent sur l’avenir de la liberté sous le règne des « GAFA » (Google, Apple, Facebook, Amazon). 

Respectivement président du Cercle des économistes et financier-actuaire, ils s’inquiètent du pouvoir inédit acquis par les géants du Web, désormais en mesure de déterminer le moindre de nos choix et responsables d’une « polarisation de l’emploi », source d’inégalités record. Leur solution : « casser les monopoles technologiques » au profit d’un renforcement de la puissance publique. Citant Jacques Ellul, Henri Atlan ou Charlie Chaplin pour contrer Jeremy Rifkin, « prophète » d’une technologie bienveillante, les auteurs alertent sur les dangers éthiques que pose un monde régi par la toute-puissance technologique. « On a souvent le sentiment que c’est d’un autre homme dont on nous parle, surhumain et maîtrisant les objets définitivement connectés ». On n’empêchera pas le lecteur de la Bible de retrouver là, reformulé, l’un des enjeux du récit de la Tour de Babel. 

J.-H. Lorenzi, avec M.Berrebi, « L’avenir de notre liberté », Eyrolles, 224 p., 17 euros

Powered by Edreams Factory