Default profile photo

25 Juillet 2017 | 2, Av 5777 | Mise à jour le 25/07/2017 à 17h24

29 juillet 2017 - Chabbat Devarim (Chabbat 'Hazon) : 21h16 - 22h31

Rubrique France/Politique

Le témoignage de Simone Veil

Présidente de la FMS, Simone Veil avait accordé un entretien à Actualité juive où elle expliquait pourquoi elle avait proposé au président Chirac d’inscrire l’histoire des Justes de France au Panthéon.

« A la fin de l’année 2005, j’ai proposé au Président Jacques Chirac d’inscrire définitivement une page de l’Histoire de France du XXe siècle au Panthéon, ce lieu emblématique qui conserve la trace de ceux qui ont marqué notre histoire, qui méritent notre admiration et notre reconnaissance. Il importait de rappeler l’action de ces nombreux Français, qu’ils aient été ou non reconnus officiellement comme « Justes »,  qui ont  désobéi aux lois et au gouvernement de Vichy et auxquels tant de Juifs de France doivent la vie. Je dois dire que le Président a tout de suite accueilli favorablement cette idée, qui s’inscrit dans le droit fil de l’ensemble des actions qu’il a menées depuis 1995 pour la reconnaissance de l’histoire de la Shoah »

En proposant de faire entrer l’histoire des Justes au Panthéon, « cette partie lumineuse de l’histoire de la Shoah, c’est l’importance de ces valeurs humaines de courage et de fraternité que j’espérais voir reconnue. Mais je ne m’attendais pas à trouver chez tous ceux qui ont participé à la préparation de cet événement un tel engagement, une telle adhésion et j’en ai été très émue. Face à ces pages terribles de l’histoire de l’Europe et de l’histoire de la France du XXe siècle, je souhaite que l’hommage ainsi rendu puisse constituer un rempart contre l’oubli, un signe de gratitude et un exemple pour tous. Par cette proposition, nous avons répondu à un double impératif : rappeler le Mal absolu que fut la Shoah, mais dire aussi qu’il y eut des hommes et des femmes qui refusèrent de se plier à la loi officielle de la haine pour n’obéir qu’à celle de leur conscience. Comme Zola, Schoelcher, Jaurès, Jean Moulin, Cassin, Malraux, ces grandes figures du Panthéon, les Justes incarnent la grandeur de la France ». 

Powered by Edreams Factory