Default profile photo

11 Décembre 2017 | 23, Kislev 5778 | Mise à jour le 10/12/2017 à 13h04

16 décembre - Chabbat Mikets : 16h36 - 17h49

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Emmanuel Macron annonce sa visite en Israël au printemps

Emmanuel Macron, mardi 29 août, à l'Elysée (Crédit: Steve Nadjar).

Le président de la République a prononcé mardi un discours de politique étrangère dans le cadre de la Conférence des ambassadeurs.

Emmanuel Macron effectuera  une « visite au printemps » au Proche-Orient. C'est l'une des principales annonces de l'allocution du président de la République devant les ambassadeurs, mardi matin 29 août. Ce premier grand discours de politique étrangère de M. Macron depuis son élection, d'une durée d'une heure, se tenait dans le cadre de la semaine de la Semaine des ambassadeurs, organisée par le Quai d'Orsay.

Si aucune date n'a été précisée, ce déplacement amènera le chef de l'Etat française à se rendre au Liban en Jordanie, en Israël et dans les territoires palestiniens. M. Macron a défendu au cours de son intervention « la solution des deux Etats, Israël et la Palestine, avec Jérusalem comme capitale des deux Etats». 

L'urgence de la diplomatie macronienne est néanmoins ailleurs. La « lutte contre le terrorisme islamiste» a été érigée comme prioritaire par le président français. « Daech est notre ennemi », a rappelé M. Macron qui a affiché sa volonté de « mettre fin à la guerre » en Syrie, à travers une négociation diplomatique regroupant les principaux acteurs de la crise (Russie, Iran, Etats-Unis, Turquie) et où la France tentera de faire entendre une voix qui avait fini par être éclipsée ces derniers mois.
M. Macron a également souligné « l’attachement» de la France à l’accord nucléaire iranien, signé en juillet 2015 à Vienne. «Il n’y a pas d’alternative ». Un message clair adressé à l'administration de Donald Trump. 

Powered by Edreams Factory