Default profile photo

20 Septembre 2017 | 29, Elul 5777 | Mise à jour le 20/09/2017 à 12h11

Rubrique Israël

L'Argentine ouvre à Israël ses archives sur les criminels nazis

Benyamin Netanyahou et Mauricio Macri le 12 septembre à Buenos Aires (GPO)

Le président Macri a remis à Benyamin Netanyahou plus de 100 000 documents numérisés.

Avec plus de 70 ans de retard, l'Argentine laisse Israël accéder à une partie de ses archives. Reçu pour la première fois par le président argentin, le chef du gouvernement israélien s'est vu remettre une compilation de courriers, télégrammes, coupures de presse et autres documents administratifs et diplomatiques, relatifs à la période 1939-1950. Les archives numérisées sur cinq disques comprennent des informations sur le rôle de l'Argentine durant la seconde guerre mondiale, en particulier sur ses relations avec le IIIe Reich et l'aide qu'elle a apportée aux nazis qui sont venus s'y réfugier après la défaite d'Hitler.

"Cette documentation sera utilisée par Israël pour enquêter et diffuser l'information. C'est très important pour nous" a affirmé le chef de l'Etat argentin. C'est en Argentine qu'Israël avait réussi à capturer Adolf Eichmann en 1960, avant de le traduire en justice à Jérusalem. C'est aussi l'Argentine qui avait accueilli un temps Klaus Barbie tout comme de nombreux autres membres plus ou moins subalternes du régime nazi, qui avaient pu y refaire leur vie en toute impunité.

Powered by Edreams Factory