Default profile photo

20 Septembre 2017 | 29, Elul 5777 | Mise à jour le 20/09/2017 à 12h11

Rubrique Sport

Pour Morata, un chant antisémite à Chelsea: « Alvaro, oh, Alvaro oh. Il vient du Real Madrid, il déteste les put.. de Juifs ».

« Le club et les joueurs apprécient le soutien des supporters à l’extérieur mais les paroles de cette chanson sont inacceptables. » (DR).

Le chant à la gloire de l'attaquant espagnol vise Tottenham, un club considéré comme tenu par les Juifs à Chelsea.

Les supporters de Chelsea refont parler d’eux. Stigmatisés ces dernières années pour les dérapages racistes des plus fanatiques d’entre eux, notamment lors de leur passage à Paris, en février 2015,  pour le 8e de finale de la Ligue des Champions Paris-Chelsea (1-1), ils suscitent ces-jours-ci la polémique pour leur dernière création musicale. En cause, les paroles en  l’honneur de leur attaquant espagnol, Alvaro Morata. « Alvaro, oh, Alvaro oh. Il vient du Real Madrid, il déteste les put.. de Juifs » ont-ils entonné lors du match Leicester-Chelsea, remporté par les Blues 2-1.

Mais pourquoi donc associé le buteur espagnol, décisif ce week-end, à un hymne antisémite ? La réponse se trouve à quelques kilomètres de Stamford Bridge, chez le voisin londonien Tottenham. Le club dirigé par Daniel Levy, de confession juive, est souvent assimilé à un « club juif » dans l’esprit de certains supporters.

Chelsea, dont le dirigeant Roman Abramovitch est également juif, n’a pas tardé à condamner le chant à la gloire de leur numéro 9. Dans un communiqué, on indique que « le  club et les joueurs apprécient le soutien des supporters à l’extérieur mais les paroles de cette chanson sont inacceptables. Nous avons parlé avec Alvaro Morata à la fin du match et il ne veut pas être lié, d’une quelconque manière que ce soit, à ce chant. Le club et le joueur désirent tous deux que les supporters cessent de chanter cette chanson immédiatement. »

Powered by Edreams Factory