Default profile photo

11 Décembre 2017 | 23, Kislev 5778 | Mise à jour le 10/12/2017 à 13h04

16 décembre - Chabbat Mikets : 16h36 - 17h49

Rubrique France/Politique

Valls proche de « l’extrême droite israélienne » pour Mélenchon? Les réseaux sociaux se mobilisent

Une attaque que Manuel Valls juge « ignoble » et « outrancière » (DR).

Jean-Luc Melenchon a attaqué violemment l’ancien Premier ministre dans une lettre publiée sur son blog. S’en sont suivies plusieurs passes d’arme entre les députés et la naissance sur Twitter d’une campagne de soutien intitulé « Je suis la Bande de Valls ».

Les passes d’arme n’en finissent plus entre Jean-Luc Mélenchon et Manuel Valls. Ce nouvel épisode né d’une lettre publiée vendredi par Jean-Luc Melenchon et qui annonce sa démission d’une mission d’information. En cause ? Le fait que la présidence soit confiée à l’ancien Premier ministre.  « Monsieur Valls est un personnage extrêmement clivant, qui suscite de forts rejets du fait de sa proximité avec les thèses ethnicistes de l’extrême droite », écrit le président de La France insoumise, dans cette lettre. « Il a une proximité avec l’extrême droite israélienne » a-t-il ajouté, faisant sans doute référence aux reproches adressés par son camp à Manuel Valls, d’avoir posé sur une photographie avec la ministre de la Justice israélienne, Ayelet Shaked.

 Une attaque que Manuel Valls juge « ignoble » et « outrancière » et qui le fait savoir sur son compte Twitter. « Que vient faire Israël dans ce débat ? Quel lien avec l’islamisme radical ? Là encore, des raccourcis et allusions évidentes et délétères». Le président de la France Insoumise lui répond de nouveau, mais s’en prend cette fois aussi à ses soutiens : « Dorénavant, la bande à Valls est totalement intégrée à la fachosphère et à sa propagande », tacle Mélenchon. 

 

« Je suis la Bande de Valls »

Naît alors spontanément sur les réseaux sociaux un mouvement de soutien intitulé « Je suis la bande de Valls ». Celui-ci est repris par des anonymes mais aussi par des politiques de tous les bords. Ainsi la députée REM Aurore Bergé, écrit : « Si La bande à Valls est celle qui défend la laïcité, dénonce le communautarisme, aime le drapeau européen et condamne Maduro, j'en suis. » écrit-elle. « Si la bande à @manuelvalls c'est lutter contre l'islamisme, l'extrême-droite, le racisme, l'antisémitisme et défendre la laïcité, j'en suis » écrit pour sa part le journaliste Mohamed Sifaoui.

Powered by Edreams Factory