Default profile photo

23 Octobre 2017 | 3, Heshvan 5778 | Mise à jour le 18/10/2017 à 16h53

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Cauchemar à Las Vegas

L’hommage de Tel-Aviv aux victimes américaines après le carnage de Las Vegas (FLASH90.)

Un tireur fou fait au moins 58 morts et plus de 500 blessés.

Les 22 000 amateurs de musique country venus participer au festival « Route 91 Harvest » de Las Vegas s’attendaient à passer une agréable soirée, dimanche soir. Mais la fête s’est finalement transformée en véritable cauchemar. Vers 22h, un homme, retranché au 32e étage de l’hôtel Mandalay Bay, a tiré à l’arme automatique, sur la foule de festivaliers, rassemblés plus bas, pendant un concert, faisant au moins 58 morts et plus de 500 blessés. L’homme retrouvé mort par les forces de l’ordre a été identifié comme étant Stephen Paddock, un habitant du Nevada âgé de 64 ans, habitué des casinos du célèbre Strip de Vegas. Les enquêteurs ont retrouvé une vingtaine d’armes dans sa chambre d’hôtel. 

La fusillade, qui est à ce jour, la plus meurtrière de l’histoire des Etats-Unis, a été revendiquée quelques heures plus tard par l’Etat Islamique qui affirme que Paddock se serait converti à l’Islam récemment. Le FBI a toutefois jugé que cette revendication n’était pas crédible. Pour l’heure, c’est l’hypothèse du « loup solitaire » qui semble privilégiée par les enquêteurs. 

L’attaque meurtrière a été immédiatement condamnée par la communauté internationale, et notamment par le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou.

« En ce jour terrible, le peuple israélien se tient aux côtés du peuple américain dans le deuil et la peine. Nos coeurs se tournent vers les familles des victimes et nous espérons que les blessés se remettront vite. Nous pleurons avec vous », a affirmé le chef de l’État hébreu dans un communiqué. 


Huit Israéliens recherchés

Le consulat d’Israël à Los Angeles, qui gère aussi les 7 000 ressortissants israéliens de Las Vegas, a notamment signalé la disparition de huit Israéliens qui n’ont pas donné signé de vie depuis la fusillade. Le consul israélien de la cité des Anges, Avner Saban, s’est d’ailleurs immédiatement rendu sur place pour tenter de localiser les personnes qui manquent à l’appel.  

Le Dr Avi Rivkind, un expert israélien spécialiste du traitement psychologique des victimes d’attentats, a affirmé lundi à l’agence d’information américain JTA, avoir anticipé la possibilité d’un incident de cet ampleur à Vegas, lors d’une visite effectuée sur place, il y a trois ans. 

« J’ai ressenti sur place un manque de présence sécuritaire car il est très facile d’aller et venir dans les casinos et d’entrer dans les centres commerciaux. Je me suis senti très mal à l’aise par rapport à ça », a expliqué le médecin qui dirige l’unité de choc traumatique du centre médical Hadassah à Jérusalem. Les techniques de cet expert israélien ont notamment été utilisées en 2013 aux Etats-Unis auprès des victimes de l’attentat du marathon de Boston. Venu pour participer à une conférence à Vegas en 2014,  Rivkind avait même confié son inquiétude à une chaîne de télévision locale. « Avec tous les casinos et les gens qui viennent ici des quatre coins du monde, je pense que vous devriez vraiment prendre des mesures importantes de sécurité. Je ne veux pas donner de mauvaises idées aux gens. Mais je pense que vous  devriez bien vous préparer à l’éventualité d’un attentat. A mon avis, ce n’est qu’une question de temps ».

Powered by Edreams Factory