Default profile photo

18 Décembre 2017 | 30, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique Sport

Portrait d'Anne Frank détourné: carton rouge pour la Lazio

L’antisémitisme s’invite régulièrement sur le terrain du football italien (Twitter).

Les ultras du club romain de La Lazio, se sont, une fois de plus, abjectement, illustrés.

 Privés de tribunes pour comportement inapproprié, les supporters de La Lazio occupaient, dimanche, celles réservées habituellement à leur club rival, La Roma, pour assister au match de leur club contre Cagliari. Ils en ont profité pour coller un peu partout des stickers où l’on voit Anne Frank portant le maillot rouge de la Roma. Ruth Dureghello, la pdte de la communauté juive de Rome a vivement réagi. «Ce n’est pas du sport, ce n’est pas du foot, éliminez une fois pour toute l’antisémitisme des stades» a-t-elle exhorté. Ce n’est pas la première fois que les supporters de La Lazio ont recours à des propos antisémites contre La Roma. «Auschwitz est votre patrie, les fours votre maison» avait par exemple été publié sur les réseaux sociaux par les ultras du club lors d’un Derby. La Roma qui d’ailleurs n’est pas en reste. «Lazios sionistes», «Lazio, Livourne, mêmes initiales, même four» avaient été tagués ou inscrits sur des bannières à l’adresse de son adversaire.


Auschwitz 

L’antisémitisme s’invite régulièrement sur le terrain du football italien. Les fans de la Juventus de Turin avaient été sanctionnés en 2014 pour un chant antisémite lors d’un match l’opposant à l’ACF de Florence. «Les Viola -le surnom du club dû à la couleur de son maillot- ne sont pas italiens mais une bande de juifs» pouvait on y entendre. Mardi, Claudio Lotito, le président de la Lazio, a déposé une gerbe à la Grande Synagogue de Rome, retrouvée la nuit même dans le Tibre. Il a annoncé que le club emmènerait, chaque année, 200 supporters à Auschwitz. Espérant ainsi éviter des sanctions. La Fédération italienne de football a, elle, décidé qu’un extrait du Journal d’Anne Frank serait diffusé avant chaque match de ligue ce week-end et qu’une minute de silence serait respectée. Et mardi, les capitaines de l’Inter Milan et de la Sampdoria de Gênes ont offert des exemplaires du Journal d’Anne Frank et de Si c’est un homme de Primo Levi aux enfants qui les accompagnaient sur la pelouse du stade milanais de San Siro avant le match entre leurs deux clubs.

Powered by Edreams Factory