Default profile photo

16 Décembre 2017 | 28, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique Communauté

Consistoire de Paris: pourquoi il faut aller voter

Plus de 30 000 adhérents du Consistoire de Paris Ile-de-France sont appelés aux urnes ce dimanche pour renouveler la moitié des membres du Conseil.

Qui pour siéger aux côtés des membres du Conseil élus en novembre 2013 pour 8 ans ? Lesquels des 13 candidats sur 25 gagneront dimanche soir leur place au Conseil des 26 déjà composé de Joël Mergui, Sammy Ghozlan, Elie Korchia, Gil Taïeb, Alexandre Elicha, Elisabeth Steiner, Daniel Vaniche, Anne-Marie Boubli, Alex Buchinger, Muriel Schor, Philippe Meyer, Sabine Roitman et Sarah Tellouk ? La mobilisation des adhérents donnera une idée de l’attachement de la communauté juive francilienne pour le devenir de l’institution consistoriale. Reste à savoir dans quel sens, c’est-à-dire pour quel projet ?
A quelques jours du scrutin, les jeux ne sont pas faits. Malgré ce qui se dit ou s’écrit sur les réseaux sociaux, on ignore si la dynamique électorale penchera du côté du regroupement « AJC » conduit par Joël Mergui en 2013 aujourd’hui porté par Jack-Yves Bohbot sous le slogan « Osons le Judaïsme ! » ou de celui de « Notre Consistoire demain » emmené par David Revcolevschi. Dans le premier cas, les électeurs conforteraient la majorité favorable à Joël Mergui et lui donneraient les moyens d’accomplir son programme tout en lui offrant une large avance pour remporter la présidence en janvier. Dans l’autre, ils remettraient en quelque sorte la balle au centre et changeraient à l’évidence l’état d’esprit de la gouvernance. David Revcolevschi veut être le candidat du changement. Il a annoncé vouloir briguer la présidence.


Grand rendez-vous électoral 
Changement de culture et d’organisation, ce n’est pas l’inverse qu’espère Joël Mergui en cherchant avec l’ouverture du Centre européen du Judaïsme, une nouvelle logique de réseau pour le Consistoire. Evelyne Gougenheim, Marc Bensoussan et Sarah Hayem-Laiter, les trois candidats indépendants, aspirent eux-aussi au renouveau nécessaire de l’institution. Dimanche, les électeurs appelés aux urnes dans les 49 bureaux de vote à Paris et en Ile-de-France auront à choisir pour sept candidats minimum, treize maximum sur la liste des vingt-cinq candidats en lice et même si le panachage est possible, les regroupements témoignent des affinités de pensées.
Il reviendra aux électeurs de voter pour celles et ceux qu’ils estiment être les plus capables de tenir l’institution pour les huit années à venir tout en faisant face aux enjeux, et ils sont nombreux, qui traversent la communauté juive de France. « Tout membre du Conseil est attendu pour être une force de proposition », rappelle Marc Abensour, le secrétaire général du Consistoire de Paris. « Les élus du Conseil décident des orientations et des lignes directrices qui seront mises en oeuvre par les opérationnels que nous sommes ». Aux électeurs de se saisir de ce grand rendez-vous électoral et de se mobiliser très largement pour faire entendre leurs voix.

Powered by Edreams Factory