Default profile photo

11 Décembre 2017 | 23, Kislev 5778 | Mise à jour le 10/12/2017 à 13h04

16 décembre - Chabbat Mikets : 16h36 - 17h49

Rubrique Communauté

Elections au Consistoire de Paris : nouveau plébiscite pour Joël Mergui

Les nouveaux administrateurs dimanche soir à la Victoire (DR)

Marqué par une faible participation, 3.600 votants sur 30.000 inscrits, le scrutin uninominal du dimanche 26 novembre s’est soldé par une victoire triomphale de la liste« AJC - Osons le judaïsme » qui soutient l’actuel président de l’institution consistoriale.

Sur les treize postes d’administrateurs qui étaient en lice dimanche dernier, douze sont revenus aux candidats appartenant à la liste « AJC - Osons le judaïsme » portée par Jack-Yves Bohbot, bras droit de Joël Mergui. Les électeurs qui se sont déplacés dans les 49 différents centres de vote de la capitale et sa banlieue ont donc renouvelé leur confiance à l’actuelle présidence du Consistoire de Paris qui déjà, lors de la précédente consultation de novembre 2013, avait connu une situation quasi similaire en raflant onze des quatorze sièges en jeu. La liste AJC, qui présentait cette année 13 candidats, a frôlé les 100 % de réussite. Seule Liyat K. Karmaly, arrivée en 14e position, n’a pas été élue. S’agissant des neufs acteurs émargeant sur la liste concurrente « Notre Consistoire demain », seule la tête de liste David Revcolevschi, qui a terminé à la douzième place, fera partie du prochain Conseil d’administration du Consistoire de Paris.  

En début de soirée de ce dimanche d’élection, la salle Jérusalem de la grande synagogue parisienne de la Victoire a fait office de QG pour les vingt-cinq postulants à la mission d’administrateur, tous entourés de leurs proches. Projetés sur un écran géant, les résultats se sont affinés progressivement au gré de l’arrivée des fameuses enveloppes contenant les bulletins de votes. A presque 21h30, 48 des 49 bureaux avaient déjà été dépouillés. « Il ne manque plus que celui du XVIe arrondissement », entend-on dans la salle. Les candidats d’AJC ne veulent pas encore crier victoire trop tôt bien que le scrutin semble bel et bien plié. Dans le camp adverse, les regards semblent crispés. La divulgation des résultats définitifs sera le théâtre de quelques accolades. Arrivé quelques minutes plus tôt sur les lieux, Joël Mergui, visiblement ému, les multiplie lui aussi. Après un discours d’une dizaine de minutes, le président en exercice lance à l’assistance : « Nous devons nous mettre très vite au travail ». 

Powered by Edreams Factory