Default profile photo

11 Décembre 2017 | 23, Kislev 5778 | Mise à jour le 11/12/2017 à 13h41

16 décembre - Chabbat Mikets : 16h36 - 17h49

Rubrique France/Politique

Une centaine de personnes à la pose d'une nouvelle plaque en hommage à Ilan Halimi

La dernière stèle en l'honneur du jeune homme juif tué en 2006 avait été arrachée le 1e novembre.

Une centaine de personnes s’est réunie, mardi 7 novembre, à Bagneux (Hauts-de-Seine), devant la nouvelle plaque commémorative honorant la mémoire d’Ilan Halimi, torturé et tué par le gang des barbares en 2006. C’est la troisième stèle commémorative dans la ville. Pourquoi ? Eh bien parce que la première, installée en 2011, a été détruite en 2015 et que des passants ont découvert, le 1e novembre dernier, que la seconde avait été arrachée et recouverte d’inscriptions antisémites.

 « Les petits voyous qui ont voulu saccager cette stèle et (la) marquer de leur empreinte, l’antisémitisme, ils ne gagneront pas », a dénoncé vice-président du Consistoire de Paris et président du Conseil des communautés juives des Hauts-de-Seine, l’avocat Elie Korchia. Une enquête a été confiée à la Sûreté territoriale des Hauts-de-Seine pour « dégradation volontaire ».

La maire communiste de la ville, Marie-Hélène Amiable, a annoncé hier qu’un jardin boisé porterait bientôt le nom de la victime juive dans un éco-quartier en construction. « Tout est fait pour retrouver le ou les coupables de cette infâme profanation. Il est important que ces faits ne restent pas impunis », a affirmé l'édile. 

Powered by Edreams Factory