Default profile photo

16 Décembre 2017 | 28, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique France/Politique

Mehdi Nemmouche mis en examen pour "enlèvement et séquestration en relation avec une entreprise terroriste"

D’anciens otages de l’EI avaient également reconnu en Nemmouche l’un de leurs geôliers en Syrie (DR).

Le responsable présumé de l'attaque du Musée juif de Bruxelles, en 2014, a été transféré ce matin en Belgique pour être présenté à un juge antiterroriste.

L'auteur présumé de la tuerie du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, a été mis en examen, mercredi 15 janvier, pour "enlèvement et séquestration en relation avec une entreprise terroriste". Transféré d’une prison française vers la Belgique, le terroriste a été présenté dans la matinée à un juge antiterroriste. « Il est parti ce matin et il revient ce soir », a déclaré le porte-parole du procureur fédéral belge.

Ce délinquant récidiviste ayant rejoint les rangs de l’Etat islamique en Syrie a tué quatre personnes, le 24 mai 2014, dans le hall d’entrée du Musée juif de Bruxelles : un couple de touristes israéliens, Emmanuel et Miriam Riva, une bénévole française, Dominique Sabrier et un employé belge du musée, Alexandre Strens. L’auteur présumé avait été arrêté six jours plus tard à la gare routière de Marseille.


Geôlier

D’anciens otages de l’EI avaient également reconnu en Nemmouche l’un de leurs geôliers en Syrie. Enlevés en Syrie en juin 2013 et libérés dix mois plus tard, Edouard Elias, Didier François, Nicolas Hénin et Pierre Torrès avaient été interrogés par les services de renseignement français dans les jours suivant son arrestation dans le sud de la France. Ils avaient alors confirmé que Nemmouche avait bien été leur tortionnaire.

Powered by Edreams Factory