Default profile photo

15 Décembre 2017 | 27, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

16 décembre - Chabbat Mikets : 16h36 - 17h49

Rubrique France/Politique

Agression antisémite contre la famille Pinto: 5 personnes arrêtées mardi

Trois des personnes arrêtés sont soupçonnés d’avoir commis l’agression quand un autre, de 50 ans, est soupçonné de l'avoir commandité avec l’aide de sa compagne (Capture d'écran I24 NEWS).

Deux mois après l’agression et le cambriolage de la famille Pinto à son domicile, à Livry-Gargan, cinq agresseurs présumés ont été placés en garde à vue mardi matin par la police. Ils étaient déjà connus des services de police.

Deux mois et demi après l'agression doublée d’un cambriolage qu'a subi la famille Pinto, les choses commencent à s’éclaircir. Cinq individus ont été interpellés et placés à en garde à vue à Bobigny en Seine-Saint-Denis « Il s’agit de quatre hommes âgés d’une vingtaine d’années à 50 ans, et d’une jeune femme, amante de ce dernier. Ils sont originaires de Clichy-sous-Bois, Tremblay-en-France et Neuilly-sur-Marne », précise l’AFP.

Trois d’entre eux, âgés de 20 à 23 ans, sont soupçonnés d’avoir exécuté l’agression quand un autre, de 50 ans, est soupçonné de l'avoir commandité avec l’aide de sa compagne, une jeune femme également arrêtée. Ce dernier est bien connu des services de police puisqu’il avait déjà été mis en cause, notamment dans des affaires en lien avec des vols de carte bleue.

Pour rappel l’agression s’était déroulée au domicile de M. Pinto, président de l'association «de défense du peuple juif et de l'État d'Israël». Trois individus s’étaient introduit dans leur pavillon situé à Livry-Gargan en Seine-Saint-Denis et avaient coupé l’électricité. Ils s’en étaient pris d’abord au fils du couple du septuagénaire, puis au petit matin, à la maîtresse de maison et à son mari. « Vous êtes juifs donc vous avez de l’argent », leur avaient-ils déclaré. 

Powered by Edreams Factory