Default profile photo

16 Décembre 2017 | 28, Kislev 5778 | Mise à jour le 14/12/2017 à 14h19

Rubrique Monde juif

Merah et « sa sympathie pour le peuple palestinien »: quand Les Inrocks fait la leçon à Cnews...et se plante

Clément Viktorovitch a laissé entendre que Mohamed Merah n’avait pas soutenu les Palestiniens (Capture d'écran).

Lors d’une émission consacrée à l’antisémitisme sur CNEWS, le chroniqueur Clément Viktorovitch a laissé entendre que Mohammed Merah n’avait jamais invoqué le conflit israélo-palestinien. Un mensonge grossier à l’heure où le procès autour des ses crimes vient de se clôturer.

Le 3 novembre dernier, l’animateur de la chaîne CNEWS, Pascal Praud, a invité sur son plateau plusieurs chroniqueurs à l’occasion d’une émission intitulée « Un nouvel antisémitisme grandit en France ». Alors que le docteur en sciences politiques Clément Viktorovitch faisait une leçon de morale journalistique à la journaliste du Figaro Eugénie Bastié, sur la nécessité d’être précis dans les faits énoncés, celui-ci a laissé entendre que Mohamed Merah n’avait pas soutenu les Palestiniens.

« Deux précisions sur tout ce qui a été dit. Sur ces sujets-là, il faut faire attention à ce que l’on dit », déclare  Clément Viktorovitch. « A titre personnel, je n’ai jamais vu de déclarations de Merah disant sa sympathie pour le peuple palestinien. Alors, peut-être qu’il y en a mais je ne les ai pas vus passer, ce serait intéressant de vérifier ». Eugénie Bastié, réagit : « S’il s’est attaqué aux Juifs, pourquoi alors… ». « Ce n’est pas pareil ça, c’est très différent, insiste Clément Viktorovitch.

Or, c’est totalement faux. Non seulement Mohamed Merah était sensible au conflit israélo-palestinien, comme l’a affirmé à de nombreuses reprises son frère Abdelkader, mais en plus, celui-ci avait cité la cause palestinienne parmi les raisons qui l’ont poussé à commettre ses crimes. Le ministre de l’Intérieur de l’époque, Claude Guéant, avait témoigné à la presse des revendications de l’assassin, parmi lesquelles « le sort réservé aux Palestiniens sous l’occupation israélienne ». Ces éléments ont été largement rappelés lors du procès qui s'est déroulé le mois dernier.

Cette Fake News a ensuite été reprise par le site des Inrocks, lors d’un article consacré à ce duel télévisuel, assurant que le chroniqueur a donné une « leçon journalistique » à la journaliste Eugénie Bastié. « Clément Viktorovitch a mis les points sur les « i » en faisant un peu de fact-checking : non Mohammed Merah n’a pas soutenu les Palestiniens », ose écrire le/la journaliste qui n’a pas signé son article. Au vu du torrent de réactions des internautes, cet élément a fini par être supprimé de l’article et Viktorovitch par admettre s’être trompé à demi-mot, préférant se cantonner à une autre partie de son argumentaire qui reprochait à la journaliste d’avoir évoqué l’UOIF (Union des organisations islamiques de France) comme « majoritaire » chez les musulmans. C’est ce qu’on appelle un arroseur arrosé. 


Regardez la vidéo à partir de 15'30


Powered by Edreams Factory