Default profile photo

19 Novembre 2017 | 1er, Kislev 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Monde juif

Au Monténégro, un rabbin et bientôt une synagogue pour la première fois depuis un siècle

Ari Edelkopf (F. JEWISH COMMUNITY)

Pour la première fois depuis presqu’un siècle, la communauté juive du Monténégro possède son propre rabbin… et va même bientôt avoir sa propre synagogue.

Autrefois partie intégrante de la Yougoslavie, le Monténégro est un petit pays des Balkans où vivent environ quatre cents juifs. Jusque là, ceux-ci avaient comme référent rabbinique le rabbin Moshe Prelevic, le Grand Rabbin de la Croatie voisine. Mais, désormais, ils disposent de leur propre rabbin avec l’installation sur place d’Ari Edelkopf, un ‘habad natif de Los Angeles. Qui va vivre avec sa famille, soit sa femme Chana et leurs sept enfants, dans la capitale Podgorica. A noter, en passant, que ce même rabbin est aussi le premier responsable spirituel juif à vivre au Monténégro de manière permanente depuis l’indépendance de celui-ci en 2 006.
Pour le moment, le nouveau rabbin mènera ses activités, y compris les prières, à partir de sa propre maison. Ce, en attendant la construction d’une synagogue dont la première pierre, si l’on en croit Milo Djukanovic, l’ancien Premier ministre du pays, devrait être posée dès l’an prochain. Mais, la tâche qui l’attend pourrait s’avérer ardue. En effet, sur lesdits 400 juifs, « peut être un dixième d’entre eux participent à une vraie vie spirituelle juive », selon les propres termes du rabbin Edelkopf. Ce qui fait dire à Jasa Alfandari, le président de la communauté juive de la ville qu’à Podgorica, le rôle du nouveau chef spirituel va surtout consister « à convertir les juifs locaux au judaïsme ».
« Ce que je veux dire, poursuit le même, c’est que nous avons quelques centaines de gens qui sont juifs selon la définition halachique même du mot, à savoir qu’ils ont une mère juive… mais qui savent à peine ce que signifie être juif ». Ainsi, dit encore Jasa Alfandari, citant en exemple la soucca construite le mois dernier dans le jardin de la famille Edelkopf, celle-ci était, pour nombre de juifs de la capitale du Monténégro, la toute première qu’ils voyaient de leur vie.

Powered by Edreams Factory