Default profile photo

19 Novembre 2017 | 1er, Kislev 5778 | Mise à jour le 17/11/2017 à 12h11

25 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h43 - 17h53

Rubrique Moyen-Orient/Monde

On a lu le dernier livre de Frédéric Encel, « Mon dictionnaire géopolitique »

Avec 175 entrées, ce dictionnaire promet de mieux faire comprendre la complexité du monde (PUF).

Le géopolitique (Sciences Po Paris, Paris School of Business) vient de publier aux Presses Universitaires de France un bréviaire riche sur près de deux cents notions qui font débat.

Il n’est plus besoin d’insister sur les talents de vulgarisateur de Frédéric Encel. Avec son Dictionnaire géopolitique, l’universitaire balaie les grands concepts et réalités associés à une discipline redevenue centrale après une période de vache maigre au lendemain de la Seconde guerre mondiale.Un temps associée à l'idéologie nazie (avec la fameuse école de Geopolitik), la géopolitique occupe aujourd'hui une place centrale dans la paysage des études sur les questions internationales, intéressant d'ailleurs bien au-delà des cercles savants. Frédéric Encel a lui-même contribué à cette popularité par des interventions régulières dans les médias.

Avec son dernier livre, le géopolitologue poursuit son entreprise en questionnant des sujets aussi sensibles que « l'islamisme »«l a religion » ou le «complotisme », tout en proposant des entrées originales comme  l’ « humour », le « cinéma » ou les « enfants ». Spécialiste du Moyen-Orient, largement abordé ici, il propose, en creux, avec ce bréviaire une réflexion sur l'intérêt de l'étude géopolitique menée scientifiquement au sein des démocraties. Et l’on lira avec profit les quelques développements sur les origines d’une passion pour les cartes dont Encel a fait depuis une vocation. Précieux. 

Mon dictionnaire géopolitique, PUF, 500 p., 22€. 

Powered by Edreams Factory