Default profile photo

19 Juillet 2018 | 7, Av 5778 | Mise à jour le 19/07/2018 à 12h42

21 Juillet - Chabat Dévarim - Chabbat 'Hazon : 21h26 - 22h44

Rubrique Israël

Un « lobby » pour le cimetière du Mont des Oliviers

(DR)

Afin de veiller à ce que tout soit mis en oeuvre pour protéger le cimetière du Mont des Oliviers et ses visiteurs, un « lobby » vient de se créer à la Knesset.

C’est le plus grand groupe de parlementaires israéliens jamais réuni. Le lobby de la Knesset pour la Protection du Mont des Oliviers à Jérusalem comprend, en effet, 65 membres issus de tous les partis politiques à l’exception de la « Liste Unifiée » (qui regroupe plusieurs formations arabes). Et celui-ci espère bien en mobiliser d’autres. « Nous allons protéger la dignité des défunts qui sont enterrés là et veiller à la sécurité des visiteurs », a expliqué le président de ce lobby, Yoav Ben Tzur du parti Shas. Qui a ajouté : « Je suis fier d’être le président du plus grand lobby de la Knesset ».

En fait, depuis quelques années, sous la pression, notamment, du « Comité International pour la Protection du Mont des Oliviers » où, rappelons-le, se trouve le plus ancien cimetière juif du monde, des mesures ont peu à peu été prises pour faire évoluer une situation qui était, à cer-tains égard, plutôt catastrophique. Ainsi, pour contrer le vandalisme visant les pierres tombales et même les sépultures et pour faire cesser les attaques contre ceux qui se rendaient sur place (notamment les endeuillés), 133 caméras de surveillance, une clôture du coté le plus exposé et un poste de police permanent ont été installés à l’intérieur même du cimetière. 

Ces mesures et une meilleure coopération entre les diverses instances officielles concernées ont porté leurs fruits. « De quelques dizaines d’incidents par jour, nous sommes arrivés à environ un incident par mois, a expliqué Yoav Ben Tzur, et il n’y a pratiquement plus de profanation de tombes ». De plus, ce sentiment de sécurité retrouvée a eu comme conséquence un retour du public dans ce cimetière dont le nombre de visiteurs est passé de deux cents à deux mille par jour.

C’est pour ces derniers (et pour d’autres) qu’est prévue, à terme, l’édification d’un grand centre d’information afin aussi que, comme le dit le même, l’endroit où « les géants de la Torah et les grands hommes de la nation sont enterrés soit présenté aux élèves des écoles ». Enfin, dernière bonne nouvelle concernant le Mont des Oliviers : une nouvelle ligne d’autobus, la 84, desservant le site, vient tout juste d’être inaugurée. Tous les bus (qui partent de Guivat Hatakhmoshet, pour ceux qui connaissent Jérusalem) sont blindés. En outre, est aussi prévue, dans un avenir plus lointain, une extension du tram qui, celle-ci réalisée, s’arrêtera, alors, à proximité du cimetière. 

Powered by Edreams Factory