Default profile photo

22 Avril 2019 | 17, Nisan 5779 | Mise à jour le 17/04/2019 à 17h44

Rubrique Judaïsme

Dianne Ashton : « Aux Etats-Unis, Hanouka a contribué à l’intégration des juifs américains »

(DR)

Pourquoi la fête des lumières est-elle donc si importante outre-Atlantique ? Actualité Juive a interrogé Dianne Ashton, professeur d’études religieuses à la Rowan University (New Jersey) et auteur d’un livre consacré à l’Histoire de Hanouka aux Etats-Unis.

Actualité Juive : Bien que Hanouka soit une fête mineure du judaïsme, elle est la plus célébrée du calendrier juif, outre-Atlantique. Depuis quand et pourquoi ?  

Dianne Ashton : Au XIXe siècle, deux rabbins de Cincinnati qui s’inquiétaient de voir les enfants d’immigrés juifs déserter les synagogues, ont décidé de donner davantage d’importance à Hanouka en organisant des célébrations festives adaptées aux enfants, avec des friandises et de petits cadeaux. Très vite, cette initiative a gagné l’ensemble des Etats-Unis, pays alors en pleine industrialisation, où Noël était devenu un véritable événement commercial national. 


A.J.:  Vous estimez que Hanouka est un marqueur de la vie juive américaine … 

D.A. : Oui, Hanouka a contribué à l’intégration des juifs dans la société américaine : en donnant davantage d’importance à cette fête dans la sphère domestique et en en faisant une célébration familiale majeure, les juifs américains sont parvenus à participer à leur façon à cette frénésie festive, et tellement américaine, qui s’empare du pays tout entier au moment des fêtes de fin d’année, mais tout en conservant et en renforçant leur identité juive. 


A.J : Hanouka est officiellement célébrée par la Maison Blanche depuis plus de  deux décennies. Quel est  le sens de cette cérémonie ? 

D.A. : Il varie selon les présidents. Le premier allumage, inauguré par Bill Clinton, avait une portée politique : il cherchait à promouvoir l’idée de diversité au sein de  la société. C’était aussi un clin d’oeil aux juifs américains qui sont, en grande majorité, de loyaux démocrates. George W. Bush, qui a élargi la célébration de Hanouka à la Maison Blanche (ndlr : en y organisant la première fête officielle) était motivé par des raisons religieuses : comme beaucoup de personnes croyantes aux Etats-Unis, il était attaché au fait de promouvoir le religieux au sein de la société. Avec Donald Trump, cette célébration risque d’être plus « personnelle », centrée autour de sa famille, sa fille et ses petits-enfants étant juifs. 

Powered by Edreams Factory