Default profile photo

23 Février 2018 | 8, Adar 5778 | Mise à jour le 21/02/2018 à 18h26

Rubrique Régions

Marseille : Un montage antisémite par deux élus du PS provoque une vive protestation

Rebia Benarioua et Anne Di MarinioMarini

Hagay Sobol, conseiller PS du 6e secteur de Marseille et secrétaire fédéral en charge des Coopérations méditerranéennes, a réagi la semaine dernière, à son tour, par une lettre ouverte adressée au premier secrétaire par intérim du PS13, Loïc Gachon maire de Vitrolles, au sujet du montage antisémite de deux élus PS.

A ce jour aucune réponse n’est venue apaiser les inquiétudes de Hagay Sobol et selon l’élu il est inacceptable qu’un tel comportement ne soit pas sanctionné par la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône. Cette histoire débute lorsque deux conseillers départementaux PS, Anne Di Marino et Rebia Benarioua, relayèrent sur leur page Facebook un montage photographique antisémite publié à l’origine par un militant frontiste, représentant le président Emmanuel Macron avec un brassard où le dollar remplace la croix gammée. Malgré la suppression du montage et les condamnations dans la presse par le socialiste Patrick Mennucci et par le responsable du groupe PS dans la cité phocéenne, Benoît Payan, l’élu du 6e secteur pense que ce n’est pas suffisant et s’insurge contre le manque de sanction.


Lutte contre la xénophobie

« C’est le même montage qu’avait partagé sur Twitter Gérard Filoche, et les faits avaient été reconnus suffisamment graves par les instances nationales du PS pour exclure celui-ci ». Sidéré par le manque de courage des responsables locaux du PS, l’élu en appelle à une prise de conscience salutaire des responsables des Bouches-du-Rhône face à ces comportements déplacés. « Comment le parti de Jaurès, Blum et Mendès-France qui a toujours été du côté des opprimés, dans la lutte contre la xénophobie, le racisme et l’antisémitisme, peut-il se trouver aujourd’hui, en ne condamnant pas cette faute, à quelque niveau que ce soit, du côté des oppresseurs et du totalitarisme ? » Ce n’est pas la première fois que Hagay Sobol prend sa plume pour faire entendre sa voix contre l’incurie des responsables politiques. Ce fut le cas notamment lors du débat sur la reconnaissance de la Palestine, en écrivant une longue lettre à l’ancien président de la République, François Hollande. Cette fois-ci c’est le responsable de la Fédération socialiste des Bouches-du-Rhône qu’il exhorte de condamner « le comportement inqualifiable » et de dénoncer, comme l’avait fait courageusement Manuel Valls, contre les propos antisémites de Dieudonné. 

Powered by Edreams Factory