Default profile photo

18 Juin 2018 | 5, Tammuz 5778 | Mise à jour le 14/06/2018 à 18h22

Rubrique Monde juif

Tsahal : Le retour des barbus

(Flash90)

L’armée israélienne a décidé d’alléger les restrictions qu’elle avait imposées, l’an dernier, aux soldats désireux de porter une barbe

L’armée israélienne vient d’annoncer qu’elle avait décidé de revoir sa politique en matière de barbes en revenant à des critères plus souples, proches de ceux qui avaient été modifiés en 2016. Selon les nouvelles directives, un soldat voulant avoir une barbe pour des raisons religieuses peut en demander la permission au rabbinat militaire qui va se charger d’en discuter avec les supérieurs de ce même soldat.

 En fait, pendant longtemps, bien que le port de la barbe soit interdit à l’armée, les soldats religieux n’avaient pas trop de problèmes à recevoir une exemption à cette règle. Mais, en 2016, jugeant qu’il y avait de l’abus en la matière, Tsahal avait décidé de se montrer beaucoup plus exigeante en demandant que cette « pilosité faciale » soit approuvée par plusieurs officiers de haut rang. Ce qui avait  fait dire à certains que l’armée faisait exprès de rendre la vie difficile aux soldats religieux.  

 Bien entendu, Tsahal avait nié. A l’époque, après avoir protesté contre les nouvelles dispositions, Rav Shlomo Aviner, très influent dans les cercles sionistes religieux, avait rappelé : « Toutes les armées du monde, présentes et passées, ont compté dans leurs rangs des officiers et des généraux barbus et ceux ci les ont menés à la victoire ».

Mais, désormais, cette « querelle » appartient au passé.  Et le Grand Rabbin de l’armée israélienne, Rav Eyal Karim, a adressé un message à tous les rabbins militaires pour leur signifier le changement. « En plus de l’ancien/nouveau système permettant à l’officier direct ou à l’officier en charge de la base de déterminer la possibilité de faire pousser une barbe pour chaque soldat sous son commandement… la nouvelle directive prévoit que le rabbin de l’unité aura, lui aussi, la possibilité de donner ses recommandations en la matière, a-t-il écrit. J’espère sincèrement que, désormais, les problèmes rencontrés à ce sujet vont diminuer et même totalement cesser ».

Powered by Edreams Factory