Default profile photo

15 Octobre 2018 | 6, Heshvan 5779 | Mise à jour le 11/10/2018 à 12h50

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Amman : Réouverture de l'ambassade d'Israël

(DR)

La légation diplomatique était fermée depuis plus de six mois à la suite d'un incident : un garde de sécurité israélien avait tué deux Jordaniens après avoir été attaqué.

Les relations entre Israël et la Jordanie ont enfin repris leur cours normal, suspendu depuis juillet 2017, à la suite d'un incident au cours duquel, un garde de sécurité israélien avait tué deux Jordaniens après avoir été blessé à coup de tournevis par l'un d'eux.
Après quelques jours de tension, l'Etat hébreu avait pu évacuer le personnel de son ambassade qui était fermée depuis lors. Pour autoriser la réouverture de la légation, Amman exigeait que les Israéliens présentent des excuses, indemnisent la Jordanie et les familles des victimes et jugent le garde de sécurité impliqué dans l'incident. Ils refusaient, de plus, de laisser l'ambassadrice, Einat Schlein, reprendre son poste.
Après de laborieuses négociations, les deux pays sont parvenus à un arrangement. Il faut dire qu'une réelle dépendance existe entre eux.
La Jordanie a indiqué avoir « reçu une note officielle d'Israël exprimant les profonds regrets et excuses du gouvernement israélien » et précisé que l'Etat hébreu s'était « engagé à effectuer et poursuivre les démarches légales concernant l'incident et à compenser les familles des trois martyrs ».
Un communiqué israélien a confirmé qu' « Israël et la Jordanie étaient parvenus à un accord sur les incidents de l'ambassade israélienne de juillet 2017. L'ambassade israélienne en Jordanie va reprendre ses activités immédiatement», indiquait le communiqué. Un appel d'offres a été lancé pour trouver un nouvel ambassadeur.

Powered by Edreams Factory