Default profile photo

17 Juin 2018 | 4, Tammuz 5778 | Mise à jour le 14/06/2018 à 18h22

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Tuerie en Floride : l’antisémitisme au coeur de l’enquête

Capture d'écran Youtube

Alors que la tuerie du Douglas High School à Parkland en Floride a compté quatre élèves et deux enseignants juifs sur les 17 victimes de la tuerie de mercredi 14 février 2018, plusieurs médias américains se penchent sur la personnalité antisémite de Nicolas Cruz.

A 19 ans, l’adolescent n’avait pas beaucoup d’amis dans ce lycée qui compte 40% d’élèves juifs. Cependant, il était déjà connu par le corps enseignant pour avoir intimidé plusieurs de ses camarades et ce, juste avant son expulsion de l’établissement en 2017. Jordan Jereb, un membre de la ligue des suprémacistes blancs, affirme que Cruz faisait partie de l'organisation : « On ne va pas se mentir, on n’est pas des grands fans des Juifs. Je me rappelle qu’il me disait que certains Juifs se moquaient de lui », raconte Jereb.

Quelques heures après la tuerie, les élèves ont décrit aux médias une personnalité trouble et violente. Cruz ne s’en tenait pas à des intimidations et communiquait son enthousiasme de passer à l’action à ses proches. CNN affirme que Cruz s’entretenait avec une douzaine de contacts sur Whatsapp. Ses messages visaient les juifs et les homosexuels, « qu’on devrait tous tuer d’une balle dans la nuque » et prêchait le retour à l’esclavagisme pour les noirs américains. Un de ses derniers messages ? « Je crois que je vais passer à l’action. Je vais tuer des gens ». 

Orphelin à la naissance, Nicolas Cruz a été adopté par Roger et Lynda Cruz. Un couple aimant, mais malchanceux : en 2004, Roger Cruz périt dans un accident, puis  en 2014, Lynda Cruz décéde d’une pneumonie. Nicolas Cruz se retrouve orphelin pour la seconde fois en 2014. « Ma vraie mère était une juive. Je suis heureux de ne l’avoir jamais rencontrée », écrivait-il en-dessous d’une photo d’archives sur Instagram. Le  14 février dernier, Cruz a ouvert le feu dans plusieurs salles, notamment dans la classe des cours d’Histoire sur l’Holocauste.

Powered by Edreams Factory