Default profile photo

15 Octobre 2018 | 6, Heshvan 5779 | Mise à jour le 11/10/2018 à 12h50

Rubrique Sport

Football : le PSG peut-il créer l’exploit ?

(DR)

Battu (1-3) sur la pelouse du Real Madrid en match aller des huitièmes de finale de la prestigieuse Ligue des champions, le club de la capitale retient son souffle avant la réception, mardi 6 mars, de Ronaldo et consorts. Deux supporters inconditionnels, Yonel Ohayon et Greg Ganem, habitués des tribunes du Parc des Princes, livrent leurs impressions pour notre journal.

Capital à plus d’un titre, le match retour face au Real Madrid est celui de tous les superlatifs. Une chose est sûre : l’ambiance au Parc ce mardi sera électrique. Chaude. Bouillante. Explosive. Eliminé l’an passé à pareille époque en huitième de finale de C1 par un FC Barcelone qui avait réussi l’incroyable en remontant un retard de quatre buts pour finalement se qualifier sur sa pelouse du Nou Camp (6-1 !) grâce notamment à un certain Neymar, auteur d’un doublé, le PSG veut croire en sa bonne étoile, même après sa défaite d’il y a deux semaines subie à Santiago Bernabeu (1-3).

Abonné de longue date du côté de l’enceinte de la Porte de Saint-Cloud, Yonel Ohayon, la quarantaine, attend ce rendez-vous crucial de la saison avec impatience. Au lendemain du large succès acquis en Championnat lors du classico contre Marseille (3-0), il espérait surtout que la star brésilienne Neymar soit rétablie à temps de son entorse à la cheville. A l’heure où nous bouclions cette édition (27 février), rien n’était moins sûr. Les supporters restent suspendus aux communiqués de presse du club.  Yonel Ohayon demeure malgré tout confiant, jugeant son équipe capable de réaliser une « remontada » face au double tenant du titre de la Ligue des champions qui pointe actuellement à la troisième place du classement de Liga. 


« Sans Neymar, la tâche deviendra plus difficile »

« Dans son jardin du Parc des Princes, Paris est une forteresse imprenable, restant sur une série de 50 matchs sans défaite depuis mars 2016 (contre l’AS Monaco), toutes compétitions confondues », argumente-t-il. Greg Ganem, quadragénaire habitant à Créteil, insiste sur le fait que Paris devra livrer une prestation parfaite pour poursuivre son aventure continentale. « La qualification est toujours jouable. Il va falloir marquer vite et ne pas subir la pression de l’adversaire. Ce sera à Paris de faire le jeu en espérant le retour de Neymar. Sans lui, la tâche deviendra beaucoup plus difficile mais pas impossible ». Une élimination parisienne à ce stade de la compétition serait-elle vécue comme un échec ? « Ce ne serait pas catastrophique car en face cela reste le Real Madrid. Mais la frustration et la déception domineraient. Au match aller, le PSG a maîtrisé son sujet. Cela s’est joué à peu de choses. Je regrette juste le coaching d’Unai Emery », souligne Greg Ganem.  « Si Paris ne se qualifie pas, la direction devrait opérer des changements dans le staff », estime Yonel Ohayon. « Mais le PSG va passer », conclut-il.

Powered by Edreams Factory