Default profile photo

15 Octobre 2018 | 6, Heshvan 5779 | Mise à jour le 11/10/2018 à 12h50

Rubrique Sport

Basket : La sélection veut y croire

Le capitaine Gal Mekel (DR)

Après un succès convaincant à domicile vendredi dernier contre la Grande-Bretagne, l’équipe nationale israélienne a chuté en Estonie dans le cadre des éliminatoires pour la Coupe du monde 2019.

Le chemin est encore long pour la Nivrehet avant de rêver d’une participation à la Coupe du monde en Chine l’an prochain. Pour l’instant, les protégés d’Oded Katash restent toujours en course pour valider leur billet pour le deuxième tour des qualifications. Leur bilan, après quatre journées, affiche deux défaites à l’extérieur (Grèce et Estonie) et deux victoires à domicile (Estonie et Grande-Bretagne). Israël doit terminer parmi les trois premiers de sa poule pour continuer sa route. Deux rencontres restent au programme d’ici cet été avec la réception de la Grèce (29 juin) suivie d’un déplacement outre-Manche (2 juillet). « Sur le parquet de Tallin, beaucoup de choses n’ont pas fonctionné tant sur le plan offensif que défensif », déplorait le sélectionneur bleu et blanc, Oded Katash, qui vient de s’engager jusqu’à la fin de la saison sur le banc de l’Hapoël Jérusalem, un club qu’il a déjà entraîné en 2010-2011. La sélection, dont le capitanat est assuré par l’expérimenté Gal Mekel (ex-NBA, actuellement à Gran Canaria), est jusque-là privée de sa star Omri Casspi, qui ne peut rarement être libéré de ses obligations aux Golden State Warriors. L’ancien ailier du Maccabi Tel-Aviv prendra toutefois part aux deux prochaines rencontres qualificatives de son pays.  Rassurant.

Powered by Edreams Factory