Default profile photo

20 Octobre 2021 | 14, Heshvan 5782 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique France/Politique

Israël horrifié par le meurtre antisémite de Mireille Knoll

Mireille Knoll avec sa petite-fille Jessica (Facebook)

Tous les médias israéliens décrivent la victime française, assassinée le 23 mars, comme une "Juive, rescapée de la Shoah".

Dès dimanche, la presse a commencé à relayer les informations en provenance de France. Tous les journaux ont publié la photo de Mireille Knoll et raconté son calvaire. Ils ont aussi souligné qu'elle était la deuxième victime, après Sarah Halimi, à être victime d'un meurtre antisémite.

Hier, c'est cet événement qui a été mis en avant lors de la visite du ministre des Affaires étrangères, reçu par Benyamin Netanyahou. "Cela nous rappelle le côté fondamental et permanent de ce combat [contre l'antisémitisme]" a déclaré Jean-Yves Le Drian, en évoquant le drame, qu'il avait appris alors qu'il achevait sa visite au Mémorial de Yad Vashem.

Jessica, la petite-fille de la victime a été interviewée par la radio militaire Galei Tsahal. Elle a expliqué qu'elle et ses sœurs, établies en Israël, se rendaient en France pour soutenir leur père. La jeune femme a évoqué le souvenir de sa grand-mère et les photos de famille qu'elle conservait chez elle et promettait de donner à ses petits-enfants. "Il n'y a plus rien. Tout a été brûlé". 

Powered by Edreams Factory