Default profile photo

17 Décembre 2018 | 9, Tevet 5779 | Mise à jour le 13/12/2018 à 11h38

Rubrique Judaïsme

Parachat Vaykra : Une mission sur terre

De nombreux écrits de la Tradition juive affirment que chaque élément de la création est intimement lié avec la mission qui lui est confiée. En d’autres termes, qu’il s’agisse d’une plante, d’un animal ou d’un être humain, il est impossible qu’une créature ne vienne au monde sans un but particulier à réaliser. De ce fait, chacun d’entre eux participe à sa façon au projet divin. Mais une question immédiate se pose : comment connaître la mission particulière que D.ieu a confiée à chacun ? Trois détails de notre paracha nous aideront à esquisser une réponse.

Le troisième Livre de la Thora porte le nom de Vaykra et s’inscrit dans la suite logique de la fin du Livre précédent qui évoquait le Michkane, la maison de D.ieu. A présent, la Thora va nous décrire, en détail, le rituel des sacrifices qui s’y déroulait. Mais les commentateurs remarquent que ce Livre    commence par le mot Vaykra qui signifie « Il appela » et dont la dernière lettre (le alef) est écrite dans un format réduit. Et cette particularité va les amener à réfléchir sur la mission que D.ieu confie à chaque homme.


Par amour

Avant que D.ieu ne donne à Moché les ordres relatifs aux sacrifices, il est précisé qu’Il l’appela. Et Rachi expliquera, qu’il faut voir, ici, une marque d’affection. Il en va de même pour l’existence d’un Juif : avant qu’elle ne descende sur terre, la Néchama, l’âme, se trouve auprès de D.ieu dans un monde spirituel d’une grande élévation. Puis D.ieu décide d’envoyer cette âme sur terre dans un corps physique. En quelque sorte D.ieu « appelle » cette âme, par amour, pour lui confier une mission sur terre : sanctifier la matière et procurer ainsi à cette âme une élévation qu’elle n’aurait pu obtenir dans son monde spirituel originel. Quelle est cette mission ? Dans un premier temps, on comprend aisément que chacun d’entre nous aura une mission différente selon son lieu de naissance, son conjoint, son caractère, son intelligence ou les caractéristiques de son âme et pour la connaître, il faudra s’investir dans l’étude de la Thora. Seule elle, peut nous aider à nous connaître pour trouver notre voie. Un homme qui étudiera les mathématiques pendant quarante ans ne pourra jamais changer ses traits de caractère défectueux. La Thora, en revanche est un guide moral qui nous fait découvrir les tréfonds de la nature humaine et nous donne les moyens de comprendre qui nous sommes. Mais pour y parvenir, il faut se faire petit, c'est-à-dire évacuer de nous tout l’orgueil qui empêche D.ieu de s’installer en nous.


Sur le mode des sacrifices

C’est pourquoi la lettre a est petite. Elle évoque le Juif qui doit se faire humble pour mériter l’éclairage de la lumière divine au sein de sa personne. Toutefois, cet éclairage n’est pas suffisant pour trouver les contours de notre mission. Un effort personnel est nécessaire. Il faut étudier la Thora au point de sacrifier toute sa matérialité sur le mode des sacrifices, durant lesquels l’aspect physique de l’animal était brûlé. La spiritualité de l’homme prendra alors toute sa place et il pourra alors comprendre le pourquoi et le comment de sa venue sur terre.

Powered by Edreams Factory