Default profile photo

18 Octobre 2018 | 9, Heshvan 5779 | Mise à jour le 17/10/2018 à 18h03

20 octobre - Chabbat Lekh-Lekha : 18h35 - 19h40

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Les Juifs américains fêtent Natan Sharansky

Natan Sharanski, et son épouse, entourés de l’ancien président américain George Bush Jr et de Binyamin et Sara Netanyahou (Flash90)

A New York, une soirée de gala a rendu hommage au président sortant de l'Agence Juive et symbole du combat des Juifs d'URSS. Parmi les invités, Binyamin Netanyahou et l'ancien président George W. Bush.

 « Neuf ans en prison, neuf ans en politique et neuf ans à l'Agence Juive », c'est ainsi que le Premier ministre israélien a résumé le 7 mars l'extraordinaire parcours de Natan Sharansky. Celui qui doit achever en juin prochain son mandat à la tête de l'Agence Juive, est une des figures les plus célèbres d'Israël. Emblème des refuzniks, il a lutté sans répit pour le droit des Juifs russes à immigrer en Israël, au prix de sa propre liberté. Enfin relâché après neuf années dans les geôles soviétiques, Natan Sharansky avait pu faire son alyah en 1986.

   L'ancien président des Etats-Unis George Bush, invité à la soirée, a rappelé son amitié de longue date avec l'ancien refuznik et son combat incessant pour la liberté et la démocratie. Le Premier ministre israélien quant à lui, a salué l'invité d'honneur d'un « merci Natan pour votre dévouement au peuple juif, à l'Etat juif et à la cause de la liberté ». Binyamin Netanyahou a rappelé la liesse du jour historique de l'arrivée du Juif soviétique en Israël, « porté sur les épaules de notre peuple jusqu'au Kotel. C'était un grand jour pour les Israéliens, pour les Juifs et pour les amoureux de la liberté partout dans le monde ».

« Porté sur les épaules de notre peuple jusqu’au Kotel »

 Natan Sharansky avait été élu en 2009 à la tête de l'Agence Juive, contribuant par sa notoriété à la cause du sionisme. Le président sortant de l'Agence qui n'a pas dérogé à sa modestie naturelle, a  tenu à souligner que son histoire personnelle était moins importante que la mission de « protéger les Juifs dans le monde et d'envoyer toujours plus d'émissaires pour rapprocher les Juifs d'Israël et Israël du peuple juif ».

Powered by Edreams Factory