Default profile photo

20 Mai 2018 | 6, Sivan 5778 | Mise à jour le 17/05/2018 à 12h39

Rubrique Culture/Télé

Eurovision : le grand rendez-vous

Samedi 12 mai aura lieu la grande finale de l’Eurovision. Selon différents pronostics, Netta Barzilaï qui représentera Israël, a toutes les chances de décrocher la première place. De son côté la France sera représentée par le duo « Madame Monsieur », qui défendra une chanson engagée.

Comme chaque année, des millions de téléspectateurs à travers le monde vont se retrouver au grand rendez-vous télévisuel, dans l’espoir de voir leur pays décrocher la récompense suprême. Pour cette 63ème édition de l’Eurovision, les pronostics convergent pour faire de l’Israélienne Netta Barzilaï et son titre-phare « Toy », la grande gagnante du concours. Celle qui s’est fait connaître après avoir remporté en Israël le télé-crochet HaKokhav HaBa ne passe évidemment pas inaperçue. Avec sa silhouette ronde, ses kimonos criards et le bruit de poule (« Kot Kot ») qu’elle fait dans son titre, elle a su se faire remarquer et appréciée du public. Pour preuve, le clip de sa chanson, sorti il y a tout juste quelques semaines, a dépassé 17 millions de vues sur Youtube. Et à Pourim, les déguisements de « Netta » se sont avérés très plébiscités chez la jeunesse israélienne. Prochaine étape : faire danser l’Europe et remporter un maximum de points.  Si Israël réussit à se hisser sur la première marche du podium, ce sera la quatrième fois de son histoire.


17 millions de vues sur Youtube

Côté français, c’est le duo Madame Monsieur, nom de scène de Emilie Satt et Jean-Karl Lucas, qui se produira sur scène, en direct de l'Altice Arena, à Lisbonne. Le couple (dans la vie comme sur scène) présentera la chanson « Mercy », aux accents très politiques. Le titre de la chanson fait référence à l’histoire d’une enfant nigérienne du même nom, née dans le bateau d'une ONG venue secourir des migrants. « Je suis née ce matin, je m'appelle Mercy. En plein milieu de la mer, entre deux pays, Mercy », déclare la chanson portée par des sonorités pop-électro. Du point de vue de la mise en scène, c’est le pari inverse de celui de Netta, c’est-à-dire minimaliste. Il en est de même pour le style vestimentaire, sobre bien que pensé par le couturier Jean-Paul Gaultier : un pull col roulé et un pantalon noir et des baskets rouges pour les deux artistes. Après les premières répétitions, la chanteuse a donné ses premières impressions. « C’était comme rencontrer quelqu’un que vous attendiez depuis longtemps. Au début, on était anxieux, mais finalement tout s’est bien passé ». La chanson a rencontré un excellent succès du côté du public français, mais saura-t-elle franchir les frontières ? Les artistes feront-ils mieux qu’Amir Haddad il y a deux ans, qui a raflé la sixième place grâce à son titre « J’ai cherché » ? Réponse samedi soir.

(A voir en replay) 

Powered by Edreams Factory