Default profile photo

22 Septembre 2020 | 4, Tishri 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Chabbat Haazinou - Chabbat Chouva : 19h06 - 20h09

Rubrique Israël

Pour la France, les propos d'Abbas sont "faux, malheureux et inopportuns"

"La France rappelle sa condamnation la plus ferme de l'antisémitisme, sous toutes ses formes" après les propos de Mahmoud Abbas (Flash 90).

Le président de l'Autorité palestinien avait déclaré lundi que l'antisémitisme en Europe était la conséquence des activités sociales des Juifs, notamment dans l'usure.

Une réaction un brin tardive mas peut-être pas aussi ferme que certains auraient pu l'espérer.  Le Quai d'Orsay a réagi aux propos antisémites tenus par Mahmoud Abbas, le 30 avril, lors de la 23e session du Conseil national palestinien. 

"La France partage l'émotion suscitée par ces propos du président Abbas. Nous les déplorons et considérons qu'ils sont à la fois faux, malheureux et inopportuns.", dans un communiqué publié jeudi après-midi, dans le cadre du point de presse quotidien, qui préfère donc "déplorer" plutôt que "condamner", une nuance pas si anodine dans le langage diplomatique.  

"La France appelle chacun à agir dans un esprit de paix et de dialogue, afin de créer les conditions nécessaires à une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens. Ceci nécessite la plus grande responsabilité dans l'expression publique de chacune des parties."

Dans son intervention, le président de l'Autorité palestinienne expliquait que la judéophobie dont ont fait objet les Juifs en Europe au Moyen-Age puis à l'époque moderne était le résultat de leurs activités sociales, notamment la pratique de l'usure et des métiers de banque. Pour Abbas, c'est aussi ce qui permettrait de comprendre la Shoah. 

 "La France rappelle sa condamnation la plus ferme de l'antisémitisme, sous toutes ses formes, ainsi que sa détermination à lutter sans relâche contre ce fléau", ajoute le communiqué. 

Powered by Edreams Factory