Default profile photo

19 Janvier 2021 | 6, Shevat 5781 | Mise à jour le 04/08/2020 à 22h39

Rubrique Israël

Est-on en route pour une nouvelle guerre de Gaza ?

Jardin d'enfants d'un kibboutz de l'ouest du Néguev touché par un tir de mrortier, 29 mai 2018 (Flash90)

Un calme précaire succède à la journée la plus violente depuis 2014. La situation peut évoluer dans un sens ou dans l'autre.

Parce qu'il n'y a pas eu de mort

La centaine de roquettes et de mortiers contre Israël et les dizaines de frappes de Tsahal ont seulement servi de dissuasion mutuelle. Avec l'aide de l'Egypte, les deux camps pourraient laisser la tension retomber si le feu s'arrête. Mais il suffit d'un seul tir pour que tout reparte.

Parce que le Hamas veut se dédouaner

Les manifestations de la "marche du retour" n'ont produit qu'un intérêt international limité. A l'intérieur de la Bande de Gaza, la situation continue à se détériorer. Le mouvement islamiste veut relâcher de la vapeur en retournant la violence contre Israël, mais sans perdre le contrôle.

Mais il y a l'Iran...

Le Jihad islamique, deuxième organisation de Gaza, reçoit ses directives de l'Iran. Faute d'avoir pu ouvrir un front au nord, Téhéran tente de provoquer l'escalade au sud. La centaine de roquettes et de mortiers tirée mardi était principalement le fait du Jihad, même si le Hamas l'a laissé faire.

Powered by Edreams Factory