Default profile photo

20 Août 2018 | 9, Elul 5778 | Mise à jour le 27/07/2018 à 12h36

25 août - Chabbat Ki Tétsé : 20h31 - 21h38

Rubrique Communauté

Programme Noé pour la jeunesse : Une session très prometteuse

Le 4e appel à projets de l’incubateur pour la jeunesse a été marqué par des candidatures plus entrepreneuriales et à forte valeur militante ajoutée.

Pour la première fois depuis le début du dispositif Noé, le Jury a eu à statuer le mois dernier sur des projets entrepreneuriaux à dimension sociale. Une curiosité qui a interpellé les membres du Jury et suscité, explique Philippe Lévy, le directeur de Noé et de l’Action Jeunesse du FSJU, « une réflexion programmatique. Quand on a vu arriver ces projets auxquels nous n’étions pas habitués, nous avons été surpris mais nous avons constaté qu’ils avaient tous un socle militant, une ambition altruiste et un engagement très fort ». 

Noé, qui prône un nouvel état d’esprit vis-à-vis de la jeunesse et l’ambition de capter l’air du temps, a capté cette fois-ci la volonté des jeunes d’entreprendre dans des projets qui ont du sens. A l’issue d’un grand oral,  huit projets sur dix ont été distingués. Les porteurs recevront un soutien financier, un mentorat personnalisé et des séances de coaching collectives pour muscler leur projet. Ces lauréats sont désormais incubés par Noé mais pas question de les serrer, insiste Philippe Lévy. « Notre approche est beaucoup plus sensible et beaucoup moins verticale. Nous sommes là pour ferrer les potentiels et aider les projets à se développer en partant des projets eux-mêmes. Quand on dit à ces jeunes ‘venez comme vous êtes’, on leur envoie un signal qui les motive car on les écoute et on les accompagne sans les trahir ». 


Des initiatives innovantes

Cette approche est d’autant plus pertinente que les jeunes savent exactement ce qu’ils veulent. « Ces personnes ne sont pas là par hasard. Elles ont construit leur projet avec une vraie fibre militante après des années d’école juive ou de mouvements de jeunes ». Désormais identifié comme le portail des initiatives de jeunesse engagées, Noé reçoit à chaque appel à projets un nombre conséquent de candidatures de toute la France. Pour faire face, le programme essaime en région, dans les sections locales du Fonds social (Strasbourg, Marseille, Nice). L’objectif, être encore plus près des porteurs. 

Powered by Edreams Factory