Default profile photo

17 Juillet 2019 | 14, Tammuz 5779 | Mise à jour le 17/07/2019 à 18h17

Rubrique France/Politique

Lydia Benattar: Sur les pavés, la mare…

(Flash90.)

Le billet de la semaine par Lydia Benattar, Directrice de la Publication.

Si la venue de Binyamin Netanyahou en France, le mardi 5 juin, a pour mission l’inauguration et le lancement de la saison croisée France-Israël, prévue de longue date, nous serions en droit, nous juifs de France de nous poser des questions, 51 ans après la guerre des Six jours (5 juin 1967), et 70 ans après la création de l’Etat d’Israël. 

Pourquoi ce programme de culture et d’ingéniosité israélien, prévu durant six mois, avec 400 événements binationaux, a-t-il autant d’intérêt pour le président de la République française Emmanuel Macron ? 

Surtout après ses déclarations et la condamnation de la France à l’Onu contre Israël. 

Encore et toujours une politique désobligeante !

«  Je garde le beurre, l’argent du beurre, mais pas la ferme qui le produit » !

Sans compter l’appel au boycott de trois syndicats de journalistes en France, l’appel   à l’annulation de la saison croisée par le BDS évidemment, relayé par l’association France-Palestine qui jubile en accusant l’Etat d’Israël de tous les maux !

Que vient faire Netanyahou dans cette galère, même si des négociations sur l’Iran et autres sont au programme lors de leur rencontre privée ?

En attendant, j’ose espérer que le gouvernement français saura respecter ses engagements culturels, sur les deux rives. 

Pour qu’Israël et la France apprennent à s’apprécier et construisent ensemble!

Et que cette fois Israël ne reste pas encore sur le carreau du Grand Palais et des pavés de Paris.

Tous les espoirs nous sont permis. Essayons donc, tous ensemble, d’y croire car nous sommes avant tout le peuple de l’espoir ! 

Powered by Edreams Factory