Default profile photo

23 Juin 2018 | 10, Tammuz 5778 | Mise à jour le 21/06/2018 à 11h38

Rubrique France/Politique

Repas du CFCM : pas de discours pour Edouard Philippe

Le Premier ministre serait susceptible de passer pour « prendre le thé » selon Matignon (Capture d'écran LCP).

Ce soir a lieu le repas annuel organisé par le Conseil français du culte musulman (CFCM) célébrant la rupture du jeune du Ramadan. Le Premier ministre Edouard Philippe a fait savoir qu’il ne s’exprimerait pas.

C’est en apprenant ce changement de programme que le président du Conseil Ahmet Ogras a exprimé son « incompréhension ». Un an après avoir reçu à sa table Emmanuel Macron, une première pour un président de la République depuis 10 ans, le dirigeant du CFCM avait renouvelé son invitation auprès de l’Elysée. Invitation qui n’a cependant pas trouvé preneur au vu des « contraintes » de l’agenda présidentiel. L’Elysée a toutefois assuré la présence du Premier ministre pour remplacer le chef de l’Etat.

Alors que samedi dernier encore le CFCM annonçait, dans un courriel à ses invités, qu’il sera honoré de la participation du Premier ministre, ce n’est que lundi matin que les organisateurs ont appris l’annulation de sa prise de parole.

Ahmet Ogras a donc très vite suspecté Edouard Philippe de ne pas vouloir s’exprimer sur le sujet de la réorganisation de l’islam en France. Sujet sensible qui a déjà conduit le président Macron à repousser sa prise de parole.

Matignon a quand même tenu à annoncer que le Premier ministre serait susceptible de passer pour « prendre le thé » mais que seul le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb s’exprimerait. 

Powered by Edreams Factory