Default profile photo

19 Juillet 2018 | 7, Av 5778 | Mise à jour le 18/07/2018 à 18h05

21 Juillet - Chabat Dévarim - Chabbat 'Hazon : 21h26 - 22h44

Rubrique Monde juif

Kiddouch écolo

Image extraite de la série « Blue Planet » qui a inspiré Julian Goodkin (DR)

Dans un souci de préserver l’environnement, une synagogue de Londres a décidé de ne pas utiliser de vaisselle jetable pour le kiddouch.

Cette année, le thème de la « Journée Mondiale de l’Environnement » des Nations unies était la lutte contre la pollution générée par l’utilisation de produits en plastique à usage unique. Et, la « Golders Green Synagogue » de Londres a décidé de ne pas utiliser de vaisselle jetable pour le kiddouch du chabbat précédant cette journée, une pratique qui devrait se poursuivre désormais. Des membres de la communauté se sont donc mobilisés pour dépoussiérer la vaisselle de la shoul et ont trouvé de généreux mécènes pour faire cadeau de gobelets « permanents ».

Cette initiative s’inscrit dans l’approche du nouveau comité dirigeant ce lieu de culte, comité qui a à coeur de réduire l’empreinte carbone de la synagogue. Cette réduction devrait se traduire, d’ici 2023, par l’absence d’utilisation de plastique jetable tant dans la crèche que dans les bureaux, la synagogue et les manifestations organisées par la communauté.

L’initiateur de ce kiddouch écolo est Julian Goodkin, un membre de longue date de cette même communauté. « J’ai été inspiré par la récente série « Blue Planet » de David Attenborough, a-t-il expliqué, surtout par l’épisode qui montre la quantité de plastique qui se trouve dans les océans. Et j’ai pensé: comment une synagogue peut-elle participer à cette pollution ? »

De son côté, la nouvelle présidente de la synagogue, Naomi Verber, a précisé: « Très régulièrement, nos membres ont exprimé leur préoccupation à propos du gaspillage inutile causé par une dépendance excessive à la vaisselle jetable. Ce simple changement n’est pas seulement bon pour l’environnement mais il fait aussi faire des économies à la synagogue. Un peu de vaisselle chaque semaine représente une petite fraction du coût de l’achat de grandes quantités de vaisselle jetable ».

Powered by Edreams Factory