Default profile photo

21 Mars 2019 | 14, Adar II 5779 | Mise à jour le 21/03/2019 à 18h35

Rubrique Sport

Beersheva, sur la route sinueuse de la Ligue des champions

(DR)

Le triple lauréat d’Israël en titre se prépare avec beaucoup de sérieux à son premier test de la saison en C1 face au champion d’Estonie. Pour espérer rejoindre la phase de groupes, il lui faudra ensuite passer avec succès trois autres tours qualificatifs…

Si la Coupe du monde en Russie bat son plein, les clubs engagés pour les tours qualificatifs de la prestigieuse Ligue des champions sont déjà en pleine préparation. Eliminé au stade des barrages de la C1 lors des deux dernières saisons, l’Hapoël Beersheva espère bien passer l’obstacle de cette ultime marche qualificative. Ce qui serait une véritable première. Mais avant d’atteindre cette étape, le chemin s’annonce long et compliqué. Le club de la capitale du Néguev entrera en lice lors du premier tour préliminaire mi-juillet face au champion d’Estonie, le Flora Tallinn (match aller le 10 juillet à l’extérieur, retour la semaine suivante). En cas de qualification, ils hériteront d’un adversaire beaucoup plus huppé, le Dinamo Zagreb, champion de Croatie. « Chaque opposant est redoutable », a prévenu un des joueurs sous couvert d’anonymat. 

« Il ne faut sous-estimer personne. Bien sûr, le Dinamo est une grande équipe dotée d’une certaine expérience sur la scène européenne. Pour l’instant, nos esprits sont focalisés sur le Flora Tallinn », a-t-il ajouté. Si les coéquipiers de Ben Sahar venaient à ne pas franchir le cap estonien, ils seraient repêchés lors du troisième tour préliminaire de Ligue Europa, une compétition qui héberge aujourd’hui le Maccabi Tel-Aviv, le Bétar Jérusalem et l’Hapoël Haïfa. Les deux premières équipes feront leur entrée lors du premier tour préliminaire (12 et 19 juillet). Le Maccabi devra en découdre avec les coriaces hongrois du Ferencvaros tandis que le Bétar donnera la réplique aux Géorgiens du Chikhura Sachkhere. Enfin, l’Hapoël Haîfa intégrera directement l’épreuve lors du deuxième tour (26 juilllet-2 août) contre le vainqueur d’une confrontation mêlant un club islandais à une formation finlandaise. On l’aura compris, l’été ne s’apparente jamais à des vacances pour les équipes israéliennes engagées sur la scène continentale…

Powered by Edreams Factory