Default profile photo

21 Août 2018 | 10, Elul 5778 | Mise à jour le 27/07/2018 à 12h36

25 août - Chabbat Ki Tétsé : 20h31 - 21h38

Rubrique Communauté

Le serment d’une vie

Eythan Marciano (DR)

C’est en découvrant il y a quelques années la version faite par le Rambam du serment d’Hippocrate qu’Eythan Marciano, un jeune médecin, a décidé de prêter serment devant D’ieu.

Souvent méconnu par les jeunes médecins, le serment médical du Rambam est l’opportunité d’achever de longues années d’étude de façon spirituelle. C’est ce qu’a souhaité Eythan Marciano, ancien président de l’UEJF Santé, jeune médecin diplômé. « J’ai soutenu ma thèse le 25 juin à Saint-Antoine et le soir même, j’ai décidé de réciter le serment du Rambam à la synagogue ACCIL de Levallois ». La cérémonie a rassemblé une centaine de personnes parmi lesquelles la famille, les amis, mais aussi d’autres médecins curieux de découvrir le déroulement d’une telle cérémonie. Parmi eux, le docteur Ariel Toledano, spécialiste du Rambam. 

Mis en place avec l’approbation du rabbin de la communauté de Levallois, le rav Chalom Lellouche, le déroulé de la cérémonie a suivi un protocole précis. « J’avais mon talith sur moi, on a ouvert le echal puis j’ai récité le serment en hébreu puis en français. C’était une émotion indescriptible », raconte Eythan Marciano. Le rôle du médecin occupe une grande place dans la Torah. Souvent incarné par un responsable communautaire, il se doit de garder une certaine humilité vis-à-vis de D’ieu et ce serment trouve précisément là, une dimension plus que symbolique. 

« L’objectif de cette initiative était de réunir le plus de personnes afin de communier autour de cet événement. Ce texte a beau avoir été écrit il y a des siècles, il se trouve être encore d’actualité ». Cette cérémonie mérite d’être reproduite, assure Eythan Marciano. « C’est un souvenir qui restera gravé pour toujours dans ma mémoire et qui vaut la peine d’être vécu par le plus de monde possible ». 

Powered by Edreams Factory