Default profile photo

22 Octobre 2018 | 13, Heshvan 5779 | Mise à jour le 22/10/2018 à 11h56

Rubrique Communauté

Bacheliers, comment avez-vous vécu l’annonce des résultats ?

Pour les 750.000 bacheliers, le suspens a pris fin vendredi 6 juillet. Avant le rattrapage, le taux de réussite était de 78,8%, en hausse par rapport à 2017.

Emma Cohen  18 ans. Bac ES

« Ce fut une année très difficile pour moi, on a eu quelques soucis à l’école tout au long de l’année qui n’ont pas facilité les révisions. J’ai dû énormément travailler pour décrocher mon bac alors quand j’ai appris que je l’avais eu, je me suis tout de suite sentie libérée. Je suis très heureuse d’avoir aussi rendu fière ma famille. Avec cet accomplissement, je vais enfin pouvoir partir faire une année de séminaire en Israël à la rentrée prochaine ». 


Levana Haddad 19 ans. Bac S

« Cette année de Terminale n’était pas de tout repos, il y avait énormément de choses à assimiler pour  une semaine d’examen. Maintenant que c’est passé, je suis heureuse comme jamais. On entre dans la cour des grands, on peut enfin dire que nous sommes bacheliers. C’est une énorme fierté pour moi et mes parents qui m’ont beaucoup aidée pour que j’en arrive là. Je peux maintenant passer des vacances tranquilles avant de m’envoler vers Israël pour étudier ». 


Hanna Mamane 18 ans. Bac ES

« Le 6 juillet fut un jour mémorable pour moi. La nuit qui a précédé les résultats je n’arrivais pas à dormir, je cogitais, je repensais à mes matières, mes erreurs. Quand l’heure des résultats est arrivée, j’avais un tel stress que mes jambes tremblaient. J’étais avec ma mère quand j’ai vu mon nom parmi tant d’autres sur la liste. Nous nous sommes mises à pleurer de joie. Je vais enfin pouvoir me détendre avant de commencer mes études d’audioprothésiste ». 


Raphaël Elbaz 16 ans. Bac ES

« Après mon bac français, j’ai cumulé énormément de points de retard. J’ai dû travailler dur pour décrocher mon bac. Je me suis mis dans des conditions très strictes, je ne touchais pas mon téléphone, je ne sortais presque plus. Je suis tombé sur des sujets qui m’ont parfois été favorables. Je ne perdais pas espoir de rattraper mon retard. Quand j’ai vu mon nom sur la liste, j’étais si heureux d’avoir montré aux autres et à moi-même qu’il était possible de se rattraper si on était sérieux et rigoureux ». 


Pour répondre à nos prochaines questions merci d’envoyer vos candidatures par mail à a-j-presse@actuj.com

Powered by Edreams Factory