Default profile photo

21 Octobre 2018 | 12, Heshvan 5779 | Mise à jour le 17/10/2018 à 18h03

Rubrique Communauté

Légion d’honneur : les promus du 14 juillet

392 personnes connues ou non du grand public, issues de tous les domaines de la société civile et réparties à parité exacte, ont été distinguées samedi dernier.

392 promus contre 560 voire 680 certaines années. Emmanuel Macron avait annoncé qu’une fois élu, il réviserait les critères d’attribution de la Légion d’honneur pour retrouver l’esprit et les valeurs d’universalité, de mérite et de contribution au bien commun de la plus haute distinction honorifique française. Samedi 14 juillet, les noms des 392 nommés ont été publiés au Journal Officiel parmi lesquels 321 chevaliers, 57 officiers, 8 commandeurs, 4 grands officiers et 2 grand’croix. Cette promotion de juillet est la première des deux promotions civiles de l’année avant celle du 1er janvier. La promotion de Pâques a été supprimée.

Au titre de la Grande Chancellerie, le journaliste Laurent Munnich obtient le grade de Chevalier. Une juste reconnaissance pour le fondateur et directeur d’Akadem, l’une des plus belles réalisations du monde juif français des dix dernières années. Le campus numérique financé par le FSJU et la FMS fait figure de modèle pour les autres religions, comme l’ont révélé nos confrères de La Croix en avril dernier. Au titre du ministère de la Culture, notons la promotion au grade d’Officier du réalisateur, producteur et scénariste Claude Lelouch et pour celui du ministère de l’Education nationale, le titre de Chevalier pour Yaël Hassan, auteure de livres pour enfants et intervenante en milieu scolaire. 

Yaël Hassan, de son vrai nom Lucienne Popowski, travaillait en Israël dans le domaine du tourisme avant de revenir en France où elle était née, dans les années 80. En 1994, un accident de la route l’immobilise. Elle commence à écrire. Yaël Hassan a publié une cinquantaine de livres pour la jeunesse et vendu plus d’un million d’ouvrages. Notons enfin la promotion d’Eva Illouz, au titre du Protocole, au rang de Chevalier. La sociologue franco-israélienne, ancien professeur à l’Université hébraïque puis présidente de l’école des Beaux-Arts Bezalel est aujourd’hui directrice d’études à l’EHESS. Elle travaille notamment sur la sociologie du sentiment amoureux.

Powered by Edreams Factory