Default profile photo

16 Octobre 2018 | 7, Heshvan 5779 | Mise à jour le 15/10/2018 à 18h16

Rubrique Culture/Télé

Deuxième édition d'"Un été de cinéma israélien en français"

Après une première expérience, l’été dernier, « Un été de cinéma israélien en français » reprend à la cinémathèque de Tel-Aviv et s’étend à celle de Jérusalem. Jusqu’au 5 septembre.

«Sur une idée, l’an passé, de Katri Shrori, délégué général du fonds de financement gouvernemental du cinéma israélien    (« Israel film fund ») et en collaboration avec l’Institut français d’Israël, la deuxième édition d’« Un été de cinéma israélien en français » vient de débuter. L’occasion pour les francophones de passage ou les immigrants ne maîtrisant pas encore l’hébreu de découvrir la récente production israélienne sous-titrée en français. Preuve de son succès à Tel Aviv, Jérusalem accueille cet été trois des huit films projetés. On peut donc de nouveau assister à une présentation variée à travers les différents genres du cinéma, allant de la comédie au drame. Les œuvres retenues à Jérusalem sont le sobre « Les destinées d’Asher » de Matan Yair (Festival de Cannes 2017), le beau et ultra-orthodoxe « The Testament » d’Amichai Greenberg et la comédie « Maktub » d’Oded Raz. Pour le reste, uniquement à Tel-Aviv le controversé « Foxtrot » de Samuel Maoz (Grand prix du jury à la Mostra de Venise en 2017), le Prix du meilleur scénario à l’Ophir 2017 et au Festival du film de Jérusalem, « Longing » de Savi Gabizon, la romance  « The Cakemaker » d’Ofir Raul Graizer (sorti en France en juin), le Prix du meilleur acteur pour Tzahi Grad au Festival        international du film à Haïfa « The Cousin » de et avec Tzahi Grad, et enfin celui du meilleur scénario au Festival International du film à Haïfa, « Une maison en Galilée » (Outdoors) d’Asaf Saban. Une façon d’aborder la réalité israélienne assis dans un fauteuil et… avec de l’air conditionné. Bel été de cinéma !

Cinémathèque de Tel-Aviv deux fois par semaine, les dimanches et mercredis, à 17h et à 19h30, et à la cinémathèque de Jérusalem, en août et en septembre. Jusqu’au 5 septembre. http://institutfrancais-israel.com

Powered by Edreams Factory